Vidéos A la une
Quelques heures après l'annonce d'un recours du gouvernement au 49.3 pour faire adopter la loi Travail, des manifestants se sont rassemblés dans plusieurs villes de France pour dénoncer un passage en force. À Lyon et à Toulouse, les locaux des permanences du Parti socialiste ont été dégradées et taguées avec des slogans contre la loi Travail. Actes de vandalismes, heurts avec la police... La montée de la tension fait craindre une radicalisation du mouvement de protestation.
Publicité