International
Bientôt un an après le crash qui a fait 116 morts, Le Figaro révèle que plusieurs erreurs humaines et "tragiques" seraient à l’origine de ce drame.
Société
Au début du mois d’avril, le rapport concernant les circonstances du crash d’Air Algérie a été publié. Certains en ont tiré leurs propres conclusions. Planet.fr revient sur la théorie du complot évoquée.
Société
Le tribunal correctionnel de Guéret (Creuse) a condamné ce jeudi un homme de 19 ans à quatre mois de prison avec sursis pour avoir cambriolé la maison d’une famille victime du crash de l’avion d’Air Algérie au Mali.
Vidéos A la une
Retour sur les circonstances du crash du vol AH5017 d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali le 24 juillet. Un mois après le crash du Ouagadougou-Alger qui a fait 54 morts français, la fiabilité de la compagnie espagnole Swift Air est mise en cause. Un équipage fatigué, un co-pilote payés 1 100 euros par mois, un vagabond du ciel qui loue ses appareils décrit comme des avions "poubelle" seraient l'une des causes du crash de l'avion, selon le témoignage de certains passagers.
Vidéos A la une
Il y a un mois, 118 passagers dont 54 Français trouvaient la mort dans le crash du vol d'Air Algérie Ouagadougou-Alger. Les causes de l'accident restent pour l'instant inexpliquées mais les regards se tournent vers Swift Air, la compagnie espagnole qui opérait le vol. Des éléments mettent en causent l'état de fatigue des équipages et la vétusté des appareils.
Vidéos A la une
Jean Serrat, ancien commandant de bord, était en duplex pour BFM Story.
International
Les enquêteurs ont révélé, ce jeudi, que la deuxième boîte noire à bord du vol d'Air Algérie, appelée "cockpit voice recorder", était hors-service au moment du trajet.
International
Deux semaines après le crash d’un vol Air Algérie au Mali, les enquêteurs sont en mesure d’affirmer que l’avion "est tombé avec une très grande vitesse verticale" et que les 116 passagers et membres d’équipages qui sont tous morts n’ont "pas souffert".
Vidéos A la une
La fin de l'enquête au Mali sur le site du crash de l'avion d'Air Algérie. Des enquêteurs français, maliens, espagnols et algériens ont passé une semaine à ratisser le site, dans le nord du pays. A présent débute une phase délicate : l'identification de l'ensemble des victimes. En tout, plus de 1200 restes humains ont été rassemblés. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
Le 24 juillet dernier, le vol AH5017 d'Air Algérie, qui reliait Ouagadougou à Alger, s'est écrasé moins d'une heure après le décollage dans le nord du Mali. Au total, 116 personnes, dont 54 Français, sont décédées dans le crash de l'avion. Dimanche, à Rouans, une marche silencieuse en hommage à la famille Ouedraogo, était organisée.
Vidéos A la une
Plus de 200 personnes se sont rassemblées pour rendre hommage aux victimes du crash de l'avion d'Air Algérie. La cérémonie s'est déroulée dans la cathédrale Notre-Dame de Paris mercredi. Prières, chants, silences et lecture des noms des victimes ont ponctué l'hommage. Beaucoup s'étaient déplacés pour afficher leur soutien aux familles endeuillées. Quelque 118 personnes ont trouvé la mort dans la catastrophe survenue le 24 juillet. Parmi eux, 54 Français. Le vol effectuait la liaison entre le Burkina Faso et l'Algérie lorsqu'il s'est écrasé au nord du Mali. La thèse d'un accident dû aux mauvaises conditions météo est la piste privilégiée des enquêteurs.
International
Selon 'Le Canard Enchaîné', la compagnie Air Algérie jouit d'une réputation plutôt sulfureuse dans son pays.
Politique
François Hollande s’est emparé de l’affaire du crash du vol AH5017 d’Air Algérie. En seulement cinq jours, le président a multiplié les annonces solennelles et les réunions de crise. Une "super communication" qui suscite quelques interrogations.
Vidéos A la une
Rémi Jouty, le directeur du Bureau d'enquêtes et d'analyses a expliqué sur RMC mardi matin quelles informations les boîtes noires pourraient livrer sur les circonstances du crash de l'avion d'Air Algérie. Pour l'instant, il n'est pas en mesure de confirmer les informations de Laurent Fabius sur la demande de l'équipage de rebrousser chemin.
International
Les boîtes noires du vol AH 5017 sont arrivées aujourd'hui à Paris et sont en train d'être examinées par les enquêteurs. Leurs données seront cruciales pour comprendre ce qu'est arrivé à ce MD-83 en destination d'Alger.
Société
Deux jours après le crash du vol AH5017 dans lequel 54 Français ont péri, François Hollande s’est engagé à ce que "tous les corps soient ramenés" sur le territoire. Une promesse qui pourrait s’avérer bien difficile à tenir.
International
Quatre jours après le crash du vol d'Air Algérie, les boîtes noires de l’appareil sont arrivées en France ce lundi pour être examinées par le Bureau d’Etudes et Analyses (BEA). Mais pour quelles raisons la France a-t-elle rapatrié les boîtes noires ?
Vidéos A la une
GOSSI - 27 juillet 2014 - Dépêchés par Paris, les enquêteurs français du Bureau d'enquêtes et d'analyses, accompagnés d'une vingtaine de gendarmes et policiers français, sont depuis samedi dans le nord du Mali, sur les lieux du crash du vol AH5017 d'Air Algérie. L'avion, un McDonnell Douglas MD-83 loué auprès de la société espagnole SwiftAir, était parti de Ouagadougou pour Alger dans la nuit du 23 au 24 juillet. Il s'est écrasé moins d'une heure après son décollage. L'enquête doit déterminer les causes de cet accident, qui a coûté la vie à 118 personnes, dont 54 Français. Les experts estiment que les recherches sur place pourraient durer plusieurs semaines. Les deux boîtes noires de l'avion ont été retrouvées et transférées dimanche à Bamako. Elles seront ensuite acheminées vers la France dans la journée de lundi. En signe de deuil, la France a décidé de mettre ses drapeaux en berne durant trois jours, à partir de lundi.
Vidéos A la une
L'enquête difficile au Mali sur le site du crash du vol d'Air Algérie et la longue attente des familles. Le Général Jacques Hébrard est responsable de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale. Ses hommes travaillent au Mali, sur le site de l'épave, à l'identification des victimes. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
Véronique Jacquier reçoit Henri Guaino, député UMP des Yvelines.
Vidéos A la une
Politique Première: Véronique Jacquier revient, ce lundi 28 juillet, dans sa chronique politique quotidienne sur le rôle de François Hollande dans la gestion des suites du crash du vol d'Air Algérie. Elle estime qu'il n'en a pas trop fait, et qu'au contraire, c'est dans l'obligation du chef de l'Etat d'assurer la cohésion nationale dans un moment dramatique.
Société
En hommage au 54 ressortissants français décédés jeudi dernier dans le crash du vol AH5017 au Mali, le président François Hollande a décidé de placer tous les drapeaux du pays en berne à partir de ce lundi et pour trois jours.
Vidéos A la une
GOSSI (Mali) - L'armée française a diffusé des images de la région de Gossi, au Mali, où le vol AH 5017 d'Air Algérie s'est abîmé jeudi avec 118 personnes à bord, dont 54 Français. L'avion assurait la liaison Ouagadougou-Alger. Les débris métalliques de l'appareil ont été éparpillés sur près de 500 mètres. Une boîte noire a été retrouvée et acheminée vers Gao, au nord-est du Mali, pour être analysée. Une équipe du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français est attendue sur place samedi ainsi qu'une vingtaine de gendarmes et policiers. Ils devront notamment s'atteler à l'identification des victimes. Les familles des victimes françaises doivent être reçues samedi par le président François Hollande au Quai d'Orsay.
Vidéos A la une
Le transport aérien civil a connu une semaine noire avec la perte de trois avions sur trois continents, Europe, Asie et Afrique. Après ces catastrophes aériennes en série, on pourrait s'attendre à une certaine psychose ambiante à prendre ce moyen de transport. Pourtant, il n'en est rien. Dans les aéroports, les voyageurs relativisent et la plupart ne compte pas renoncer aux voyages en avion.
Vidéos A la une
Le crash de l'avion AH5017 a fait 118 victimes d'une quinzaine de nationalités. Parmi eux, un burkinabè de 34 ans Jean-Michel, qui se rendait chez sa famille française. Ses cousins se sont rendus à Orly et n'ont jamais été prévenus du sort de l'avion. La raison? La famille française de Jean-Michel ne fait pas partie de son premier cercle. C'est par eux-mêmes qu'ils ont fait la triste découverte. La famille a été laissée seule et sans information. Ils ont aujourd'hui un sentiment de frustration à l'égard des autorités.
Vidéos A la une
Ce jeudi à la suite du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali, un numéro vert de la cellule de crise du Quai d'Orsay a été mis à disposition des familles des passagers ou des personnes inquiètes. La cellule fonctionne 24h/24h et est gérée par une vingtaine d'agents. Jusqu'à présent, plusieurs milliers d'appels ont été recensés.
International
Avec le crash jeudi du vol AH5017 reliant Ouagadougou (Burkina Faso) à Alger (Algérie), la compagnie nationale algérienne affronte actuellement un second coup dur. Il y a onze ans, un de ses avions s’était écrasé faisant 102 morts.
Vidéos A la une
Le Premier ministre, Manuel Valls, s'est rendu vendredi matin à la cellule de crise qui s'occupe de gérer la situation après le crash de l'avion d'Air Algérie. "Je suis venu voir l'organisation interministériel, saluer l'ensemble des personnels qui organisent l'ensemble du travail interministériel et qui répondent à l'attente des familles. A la demande du président de la République, tout le gouvernement est mobilisé", a-t-il indiqué.
Vidéos A la une
 Des journalistes de France 2 ont pu filmer les premières images des débris de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé ce jeudi 24 juillet. Ils ont filmé les images tournées par l'armée du Burkina Faso qui s'était rendue sur place....
Vidéos A la une
ALGER - 25 juillet 2014 - A Alger, l'émotion est toujours aussi vive après le crash jeudi d'un avion d'Air Algérie. Après une journée de recherches, des débris de l'appareil ont été localisés dans dans la région de Gossi, dans le nord-est du Mali (près de la frontière du pays avec le Burkina Faso). L'avion assurait la liaison entre Ouagadougou et Alger. 118 personnes étaient à bord dont 51 Français . Selon le ministère français de la Défense, les restes de l'appareil ont été repérés grâce à un drone d'observation français Reaper, basé à Niamey (Niger). A Paris, une nouvelle réunion de crise s'est tenue vendredi matin, en présence de Manuel Walls, Bernard Cazeneuve et Laurent Fabius. Vendredi matin, Bernard Cazeneuve a estimé sur RTL que les conditions météorologiques constituaient "l'hypothèse la plus probable" de l'accident.

Pages

Publicité