Politique
Critiqué par l’aile gauche de la majorité pour son soutien aux entreprises, le tout nouveau ministre de l’Economie a assuré dans un entretien accordé à Ouest France que l’on "peut être de gauche et de bon sens".
Publicité