Vidéos A la une
La baisse de production des pays non-OPEP s'accélère : c'est le constat dressé par l'Agence internationale de l'énergie dans son rapport mensuel sur le marché du pétrole. Cette baisse devrait atteindre 800.000 barils par jour cette année, 90.000 de plus que l'estimation précédente, du fait des incendies qui perturbent la production au Canada, et de l'essoufflement de la production de pétrole de schiste américain. Alors que la demande mondiale augmente de 1,2 millions de barils par jour, cette baisse devrait aider à résorber en partie la surabondance de pétrole sur le marché, précise l'Agence.
Publicité