Un policier arrête un homme qui roulait à une vitesse excessive. Le policier demande :

- Puis-je avoir votre permis de conduire s.v.p. ?

- J'en ai pas. Ils me l'ont saisi pour la 5e fois.

- Avez-vous les enregistrements du véhicule ?

- Non. Ce n'est pas mon véhicule. Je l'ai volé.

- C'est un véhicule volé ?!?

- Oui. Mais pendant que j'y pense, je crois que j'ai vu les enregistrements du véhicule dans le coffre à gants quand j'y ai mis mon fusil.

- Il y a un fusil dans le coffre à gants ???

- Oui. Je l'ai mis là après avoir tué la fille à qui j'ai volé la voiture. Ensuite, j'ai mis son corps dans la valise.

- Il y a un CORPS dans la VALISE ??????????

- Oui, m'sieur l'agent! Le policier est bouleversé, il retourne dans son auto-patrouille et appelle le chef policier pour lui raconter le tout. Le chef arrive immédiatement et va voir l'homme :

- Monsieur, puis-je voir votre permis de conduire ?

- Pas de problèmes, le voici. Le permis était en règle.

- A qui appartient ce véhicule ?

- C'est le mien, monsieur l'agent, voici les papiers d'enregistrement. Le véhicule était bel et bien à cet homme.

- Maintenant pouvez-vous ouvrir lentement le coffre à gants que je puisse voir s'il y a un fusil à l'intérieur ?

- Bien sur, mais il n'y a aucun fusil ! Il n'y avait pas de fusil dans le coffre.

- Hmmm. Voudriez-vous ouvrir la valise, j'ai entendu dire qu'il y avait un corps dedans.

- Un corps !?! J'ouvre tout de suite!!! Il ouvre le coffre, aucun corps à l'intérieur. Le chef reprend :

- Je n'y comprends rien, mon collègue m'a appelé pour me dire que votre permis de conduire était suspendu, que vous aviez un véhicule volé, qu'il y avait un fusil dans le coffre à gants et un corps mort dans la valise !

- Ouais, ouais... Tant qu'à y être, je suppose que ce maudit menteur vous à aussi dit que je roulais trop vite ?

Publicité
Publicité