Politique
Moins d’une semaine après le décès de Clément Méric, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé son intention de dissoudre les groupuscules d’extrême droite.
Publicité