Société
Poussé par Valérie Trierweiler à agir dans l’affaire Versini en marge de son déplacement au Mexique, François Hollande a indirectement répondu jeudi à son ex-compagne que "la France n’abandonne personne".
Publicité