Politique
En 2013 et alors qu’il était ministre de l’Intérieur, Manuel Valls a dû gérer l’affaire Leonarda. Une situation particulièrement délicate qui l’a même conduit à envisager de remettre sa démission à François Hollande. Découvrez pourquoi il est finalement resté au gouvernement. 
Politique
Le sénateur d’Europe Ecologie Les Verts, Jean-Vincent Placé revient sur les propos qu’il avait tenus pendant l’affaire Leonarda.
Société
La cour d'appel de Nancy a confirmé l'expulsion de Leonarda Dibrani et sa famille par un arrêt rendu ce jeudi 5 février. 
Société
En 2013, François Hollande avait proposé à Leonarda de revenir en France, seule, pour poursuivre ses études. Mais la jeune rom expulsée avec sa famille avait refusé face à la caméra de BFMTV. Quelques secondes avant qu’elle passe à l’antenne, sa mère aurait tenu des propos capables de faire basculer le direct. Plus de détails. 
Société
Il s'agit de l'expulsion la plus médiatisée et la plus polémique de ces dernières années. Il y a un an, "l'affaire Leonarda" éclatait débouchant sur son départ de l'Hexagone. Mais depuis, qu'est-elle devenue ?
Société
Le tribunal administratif de Besançon (Doubs) a rejeté ce lundi les requêtes de la famille Dibrani. La jeune Leonarda et sa famille avaient demandé à bénéficier de titres de séjour pour pouvoir revenir légalement en France.
Société
Le tribunal administratif de Besançon examinera ce mardi  un énième recours de la famille Dibrani en vue d’obtenir un titre de séjour. Leonarda et sa famille espèrent obtenir gain de cause et revenir en France, comme elle l’a toujours indiqué.
Société
Brigitte Bertin, l’avocate de la collégienne rom Leonarda, expulsée de France début octobre, a déposé plainte ce lundi à Besançon (Doubs), après avoir reçu 33 lettres identiques la menaçant de mort.
Société
D’après le Réseau éducation sans frontières, un lycéen marocain sans papier, arrêté dimanche dernier et placé dans un centre de rétention, aurait été libéré ce mardi après l’intervention du ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon.
Société
Le quotidien Libération publie ce mardi le portrait de Leonarda, l’adolescente de 15 ans expulsée avec sa famille, début octobre. Cette interview a coûté 50 euros au journal alors que le journaliste révèle qu’il a négocié avec le père, qui demandait 200 euros.
Politique
Le ministre de l’Intérieur a annoncé mardi qu’il y aura 10 000 régularisations supplémentaires de sans-papiers en 2013. Au total, il y aura donc 46 000 nouveaux Français cette année. Plus de détails.
Société
L’avocate de la  famille de Leonarda a annoncé ce lundi son intention de déposer un recours devant le tribunal administratif de Besançon (Doubs) pour demander l’annulation de son obligation de quitter le territoire.
Politique
A peine 24 heures après que Philippe Esnol, le maire de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), ait annoncé qu’il quittait le Parti socialiste pour rejoindre le PRG, David Derrouet, l’édile de Fleury-Mérogis a, à son tour, décidé de se faire la malle. L’élu de l’Essonne s’estime "trahi" par la politique actuellement menée par le gouvernement.
Société
Une sœur aînée de Leonarda Dibrani vit actuellement dans la Meuse en situation régulière. Mais selon ses dires, elle ne serait pas en mesure d’accueillir sa petite sœur expulsée au Kosovo.
Actualités
Aujourd'hui repartie au Kosovo, la famille de Leonarda est restée 4 ans en France. Une période pendant laquelle elle a touché des aides du pays, parfois même alors qu'elle n'y avait plus droit... Planet.fr vous propose de faire le point sur ce que la famille Dibrani vous a coûté.
Politique
La manière dont François Hollande a traité l’affaire Leonarda suscite non seulement les critiques de l’opposition mais aussi celles du Parti socialiste. Déjà fragilisé dans les sondages, le président de la République va-t-il réussir à redresser la barre ?
Société
Expulsée de la France au début du mois d’octobre, Leonarda a été victime d’une agression dimanche au Kosovo. Selon les premiers éléments, un différend d’ordre privé serait à l’origine de cette attaque.
Société
L’affaire Leonarda n’en finit pas de diviser la classe politique. Et alors que de nombreux éditorialistes ont considéré ce lundi que le président de la République faisait "naufrage" avec ce dossier, Rachida Dati a, elle, estimé qu’il "violait la Constitution" en proposant à la jeune fille de revenir en France.
Publicité