Vidéos A la une
Invitée de BFMTV ce lundi matin, Rachida Dati a de nouveau vivement réagi à la démission de Christiane Taubira de son poste de garde des Sceaux, et plus particulièrement après la sortie de son livre, "Murmures à la jeunesse, dévoilée ce lundi. Pour la maire du 7e arrondissement de Paris, c'est la preuve que "depuis plusieurs mois, il n'y avait plus de ministre de la Justice au gouvernement", a déclaré celle qui a occupé ce même poste sous la mandature Sarkozy. L'essai à paraître de Christiane Taubira, "est un livre de contestation de la politique portée par Manuel Valls", a encore attaqué l'élue Les Républicains. "C'est un livre qui contestait la fonction qu'elle incarnait." Rachida Dati a ensuite fait le lien avec l'affaire Jacqueline Sauvage en abordant le thème des violences conjugales. Selon elle, il y avait un certain immobilisme dans la "politique pénale menée" depuis des mois. Ce qui, selon elle, constituerait une preuve de la démission de Christiane Taubira bien avant l'annonce officielle. "Nous n'avions pas de ministre de la Justice en France depuis quelques mois pour ne pas dire depuis 2012", a-t-elle conclu.
Publicité