Société
Une semaine après le lynchage d’une jeune femme dans un parc de Reims (Marne), Nesrine Mook, l’une des cinq auteures présumées de l’agression, a souhaité livrer sa version des faits.
Société
Les nouvelles révélations concernant l'affaire du lynchage de Reims (Marne), contraires à ce qu'avait déclaré le journal local L'Union, ont une de nouveau suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux. Explications.
Publicité