Vidéos A la une
Daniel Legrand, acquitté d'Outreau, revient devant la justice pour répondre des mêmes faits de viols qu'en 2005, mais cette fois-ci pour la période où lui-même était mineur. Son avocat, Frank Berton, dénonce un "révisionnisme judiciaire", "motivé par une ou deux associations de défense de victimes, qui veulent coûte que coûte revenir sur le verdict du procès." "Nous, en défense, on a vraiment l'impression que c'est une histoire sans fin", a ajouté Me Berton.
Publicité