Société
Entamées mardi matin, les gardes à vues de Claude Guéant et Michel Gaudin ont été levées mardi après près de seize heures d’audition. Les deux hommes étaient entendus dans le cadre de l’enquête portant sur les primes de 10 000 mensuels que l’ancien ministre aurait touchées entre 2002 et 2004.
Publicité