Politique
Claude Guéant a été condamné lundi en appel à deux ans de prison, dont un ferme, dans l’affaire des primes en liquide. Mais si l’ancien ministre sous Nicolas Sarkozy devrait bien être incarcéré, il ne devrait cependant pas l’être bien longtemps. Découvrez pourquoi. 
Vidéos A la une
Ce dimanche, dans BFM Politique, l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant, cité dans six affaires différentes, répondait aux questions d'Apolline de Malherbe, pour la première fois depuis sa garde à vue, cette semaine, dans le cadre de l'enquête sur les sondages de l'Elysée, épinglés par la Cour des comptes lors du dernier quinquennat.
Publicité