Politique
Malgré les critiques de son propre camp, le numéro 3 de l’UMP maintient ses propos selon lesquels la politique de la ministre de la Justice "aggrave" les affaires semblables à celles du meurtre de la petite Chloé la semaine dernière à Calais.
Publicité