Vidéos Argent/Bourse
Ouverture ce matin du salon aéronautique de Farnborough. Avionneurs et équipementiers se retrouvent pour la semaine en Grande-Bretagne. Airbus et Boeing ne devraient pas signer de grosses commandes, ce qui n'est pas vraiment un problème. L'un comme l'autre affichent des carnets de commandes records.
Vidéos Argent/Bourse
Charles François recommande Figeac Aero, un sous-traitant des grands industriels aéronautiques. Sur son exercice 2015/2016, le groupe a réalisé un résultat net de 31,2 millions d'euros, contre une perte de 21,6 millions l'année précédente. - Pépites & Pipeaux : focus sur les valeurs à acheter ou à éviter par Charles François, gérant de portefeuille chez Conseil Plus Gestion. - Intégrale Placements, du mardi 5 juillet 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
François Chopard, président fondateur de Starburst Accelerator, était l'invité de 18h l'Heure H, ce mardi 21 juin 2016. Il a présenté son incubateur de start-up travaillant dans le domaine spatial et aéronautique. Créé en 2013, il a déjà accompagné 80 sociétés qui oeuvrent dans les secteurs du tourisme spatial, des dirigeables, des drones, de la réalité augmentée et des interfaces homme-machine. Actuellement, Starburst Accelerator est basé à Los Angeles, Paris, Munich et Singapour. En partenariat avec la NASA, il va faire pitcher 20 start-up le 23 juin prochain, dans la Silicon Valley. - 18h l'heure H, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
François Chopard, président fondateur de Starbust Accelerator, était l'invité de 18h l'Heure H, ce mardi 21 juin 2016. Il a présenté son incubateur de start-up travaillant dans le domaine spatial et aéronautique. Créé en 2013, il a déjà accompagné 80 sociétés qui oeuvrent dans les secteurs du tourisme spatial, des dirigeables, des drones, de la réalité augmentée et des interfaces homme-machine. Actuellement, Starbust Accelerator est basé à Los Angeles, Paris, Munich et Singapour. En partenariat avec la NASA, il va faire pitcher 20 start-up le 23 juin prochain, dans la Silicon Valley. - 18h l'heure H, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos A la une
La zone de recherche du vol MS804 d'EgyptAir, disparu en Méditerranée, est réduite à un périmètre de 65 kilomètres. Toutefois, l'épave de l'avion et les boîtes noires sont toujours introuvables. Dès lundi 23 mai, le Jacoubet, un patrouilleur de haute mer de la marine nationale française, arrivera sur place pour intensifier les investigations. À son bord, des équipes spécialisées et des robots sous-marins, capables d'identifier les signaux envoyés par les boîtes noires.
Vidéos A la une
La présence de fumée à bord du vol MS804 d'EgyptAir, disparu en Méditerranée, permet d'écarter certaines hypothèses. Même si les causes du crash sont encore inconnues, ces dernières informations permettent de mettre fin à certaines suppositions, comme l'explique le journaliste spécialisé en aéronautique Pierre Condom. "Les fameux virages dont on a parlé n'ont pas été déclenchés par l'équipage, mais ils ont été fait spontanément par la machine", a-t-il indiqué.
Vidéos A la une
Au micro de LCI, Jean Guerry, ancien instructeur chez Air France, apporte des précisions sur la disparition du vol MS804 d'EgyptAir. Il explique tout d'abord que la présence de fumée au sein de l'appareil est une information à relativiser : "on n'a pas la présence de fumée, mais l'activation d'un détecteur de fumée." Ce détecteur s'active lorsqu'il y a de la fumée, mais aussi lors "d'une rapide décompression de l'air, qui provoque un brouillard".
Vidéos A la une
La disparition du vol MS804 dans la nuit de mercredi à jeudi reste mystérieuse. Après trois heures d'un trajet sans histoires, les anomalies se sont enchaînées vers 2h du matin, alors que l'avion survolait la Méditerranée à proximité de la Crète. Contrairement aux procédures, le cockpit n'a pas répondu aux contrôleurs en quittant l'espace aérien grec. Une autre interrogation subsiste concernant les brusques embardées qui ont accompagné le plongeon de l'avion vers la mer. En l'absence des boîtes noires, les experts aéronautiques formulent plusieurs hypothèses.
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/CsIqGHEi . Le président de la République, François Hollande, a visité l'usine Mécachrome spécialisée dans la fabrication de pièces pour l'automobile et l'aéronautique, à Sablé-sur-Sarthe. Plus sur http://wizdeo.com/s/lemanstv . Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages
Vidéos A la une
François Hollande visitait, ce mercredi à Sablé-sur-Sarthe, MK Automotive, filiale de Mécachrome. L'entreprise est spécialisé dans l'usinage et l'assemblage de haute précision pour les filières aéronautique et automobile. Le choix de cette entreprise n'est pas dû au hasard: le président veut montrer que l'industrie se redresse dans le pays, à l'image de MK Automotive. En difficulté financière il y a 5 ans, elle vient de boucler une campagne d'embauche de + de 200 personnes. Florent Clavel
Vidéos A la une
C'est un exploit technique autant qu'une prouesse humaine. Solar Impulse, l'avion qui fonctionne à l'énergie solaire, a réussi sa traversée du Pacifique. La partie la plus délicate du tour du monde entrepris par ce prototype révolutionnaire, plus large qu'un Boeing mais plus léger qu'une camionnette. Parti d'Hawaï jeudi 21 avril, l'appareil s'est posé ce matin, à Mountain View, en Californie, après plus de 60 heures de vol.
Vidéos A la une
En Allemagne, l'Europa-Park, plus grand parc d'attractions d'Europe, propose depuis peu une attraction tout droit venue du passé : un tour en zeppelin. Ainsi, l'immense ballon de 75 mètres de long gonflé à l'hélium emmène ses passagers à 300 mètres de hauteur pour un tour d'une quarantaine de minutes au-dessus de la vallée du Rhin. Et malgré un prix allant de 300 à 600 euros la croisière, les vols programmés sont déjà presque tous complets ! Le prix de la qualité et, surtout, de la rareté : aujourd'hui, il ne reste qu'une quinzaine de pilotes dans le monde disposant d'une licence pour conduire un zeppelin.
Vidéos A la une
Outre les défilés au sol, des démonstrations aériennes auront également lieu mardi. La France veut prouver chaque année à l'occasion du 14 juillet qu'elle est bien l'un des premiers pays au monde dans le domaine de l'aéronautique. Une place possible grâce à la création de l'Office national d'études et de recherches aérospatiales (Onera) et à son immense soufflerie basée à Modane.
Vidéos A la une
Avec 350.000 visiteurs cette année, le Salon du Bourget a vu sa fréquentation bondir de 11%. Dans ses allées, le salon a égayé les visiteurs par ses présentations technologiques mais aussi ses démonstrations civiles et militaires en plein air.
Vidéos A la une
En 1946, Odile Cadier est l'une des 25 premières hôtesses de l'air à voler pour la compagnie Air France. Âgée de 24 ans, elle parcourait l'Europe et le monde entier. Son mari, lui, était commandant de bord. Leur fille, Caroline, s'est engagée, comme hôtesse de l'air, à bord du Concorde. Le 31 mai 2003, elle assistait au dernier atterrissage de l'appareil. La famille totalise 64.000 heures de vols, l'équivalent de sept années passées dans les airs.
Vidéos A la une
Philippe Petitcolin, directeur général de Safran, fait pour LCI le bilan de la présence du groupe au salon de l'aéronautique. Il évoque les créations d'emplois entraînées par les commandes, la nécessité de protéger les innovations du groupe ainsi que les évolutions à attendre dans les avions à l'horizon de 2050.
Vidéos A la une
Les spectateurs les plus jeunes du salon du Bourget peuvent approcher de près les avions qui les font rêver et tester les sensations des simulateurs de vol
Vidéos A la une
Jean-Marie Saget, 86 ans, a testé tous les avions de chasse conçus depuis la Seconde guerre mondiale. Ce "papi voltigeur", légende de l'aviation française, se donne comme mots d'ordre rigueur et humilité. Il accumule aujourd'hui 20 000 heures de vol sur 150 appareils.
Vidéos A la une
Les commandes ont afflué lundi, au premier jour du salon aéronautique du Bourget. A la mi-journée, l'avionneur européen Airbus enregistrait déjà 15 milliards de dollars de commandes fermes tandis que son concurrent américain Boeing annonçait une commande ferme de 4,8 milliards de dollars.
Vidéos A la une
Le 51e salon du Bourget, l'un des plus grands rendez-vous mondiaux de l'aéronautique, ouvre ses portes ce lundi. Près de 300.000 visiteurs sont attendus cette semaine, dont la moitié sera des professionnels. "Il y a des riches hommes d'affaires qui viennent acheter un jet ou des ministres qui viennent acheter des avions pour renouveler la flotte de l'armée de l'air", informe Cédric Faiche, notre journaliste sur place. "Le moindre jet d'affaires, c'est 55 millions de dollars (...) Le mot d'ordre: business is business".
Vidéos A la une
Le 51e salon du Bourget, l'un des plus grands rendez-vous mondiaux de l'aéronautique, ouvre ses portes ce lundi. Parmi les appareils exposés, l'Airbus A380 reste très prisé par des milliers de spectateurs. Une équipe de BFMTV a pu s'envoler à bord du tout premier A380, avec à son bord, des pilotes d'essai. En temps normal, leur objectif est d'améliorer les systèmes de l'appareil. Mais au salon du Bourget, le but est plutôt de séduire le public. L'A380 sera en démonstration toute la semaine.
Vidéos Sciences
A l'occasion du salon du Bourget qui mettra à l'honneur l'aéronautique et l'espace du 15 au 21 juin prochain, le journaliste de Sciences et Avenir Olivier Heurtel explique notamment l'évolution de la construction des moteurs d'avions, qui de manière implicite, consomment de moins en moins, notamment par le mélange d'air et la propulsion.
Vidéos Sciences
A l'occasion du salon du Bourget qui mettra à l'honneur l'aéronautique et l'espace du 15 au 21 juin prochain, le journaliste de Sciences et Avenir Olivier Heurtel a confié que le nombre de commandes d'avion effectuées lors de ce salon, reste secret. "Souvent, le nombre est toujours au-dessus de ce qu'annonce l'autre" a-t-il ajouté.
Vidéos A la une
L'Elysée a confirmé ce jeudi qu'un accord sur la vente de 24 avions Rafale au Qatar serait en passe d'être signé. Ce serait le troisième contrat remporté par Dassault depuis le début de l'année. Bernard Chabbert, consultant aéronautique sur Europe 1 explique pourquoi cet engouement soudain pour le Rafale.
Vidéos A la une
Le président de l'ASETRA, l'Association espagnole des usagers et des professionnels du transport aérien tente d'expliquer ce qui s'est produit...
Vidéos A la une
Des scientifiques de l'université américaine de Rochester dans l'Etat de New York ont mis au point une matière qui permet de faire rebondir une goutte d'eau comme une bille. Cette invention pourrait être notamment très utile dans le domaine aéronautique. (Crédits : University of Rochester)
Vidéos A la une
SAN FRANCISCO - 13 oct. 2014 - Un Boeing 757, de la compagnie American Airlines, a été contraint d'atterrir en urgence. Les passagers avaient constaté une fissure grandissante dans le mur de la cabine. L'appareil devait relier San Francisco à Dallas, aux États-Unis. Sur les images, filmées par l'un des passagers, on voit clairement la fissure. Les témoins ont évoqué un bruit, provenant de la carlingue de l'avion. Mais à aucun moment la cabine n'a été dépressurisée et les masques à oxygène ne se sont pas déployés. Aucun des 184 passagers n'a été blessé. L'administration fédérale de l'aviation américaine a ouvert une enquête pour déterminer l'origine du problème.
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/iYo1NMnf . Interview du lieutenant-colonel Stéphane Chauffert...
Vidéos A la une
Le point sur la fin de grève entre les pilotes et la direction d'Air France.
Vidéos A la une
François Nénin, consultant aéronautique BFMTV, était sur le plateau de BFM Story. Retour sur l'enquête qui est toujours en cours pour déterminer les causes de la catastrophe aérienne de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali. Les boîtes noires du vol AH 5017 sont arrivées aujourd'hui en France pour être analysées par le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA).

Pages

Publicité