Vidéos A la une
La contrôleuse générale des lieux de privations de liberté Adeline Hazan propose l'instauration d'un "numerus clausus" pour limiter les places dans les prisons. Une mesure qui selon elle, éviterait la surpopulation en prison. Un phénomène qui montre une mauvaise gestion du milieu carcéral par l'Etat. Sami, un ancien détenu a raconté dans les GG ces conditions d'incarcération : "Dans la cellule, le premier jour on était 5, et après 4 pendant 10 jours" raconte-t-il.
Publicité