Selon la radio RTL, la compagnie ferroviaire devrait augmenter considérablement ses amendes à partir de mars 2015, avec notamment une contravention passant de 50 à 100 euros pour un passager ne pouvant pas régler dans le train. 

La sanction devrait avoir du mal à passer. La SNCF devrait augmenter à partir du 2 mars 2015 les amendes pour l’absence de billets ou titres de transports non compostés au sein de ses trains, selon une information de RTL.

L'amende pour un billet non composté serait ainsi de 20 euros au lieu de 10. Les clients sans billet connaîtront eux aussi une augmentation de la contravention, qui passerait de 35 à 50 euros si la somme est réglée immédiatement. Et l’augmentation atteindrait même 100% pour ceux ne pouvant pas payer dans le train, avec une amende forfaitaire de 100 euros au lieu de 50.

9 amendes sur 10 ne sont pas réglées

Les changements ne s’arrêtent pas là puisque les passagers sans billet composté qui se présenteraient aux contrôleurs devront eux aussi écoper d’une amende plus chère. Son prix passerait ainsi de 4 à 7 euros pour les distances inférieures à 150 kilomètres et de 10 à 15 euros pour les longues distances, précise RTL.

Publicité
Ces mesures visent à mettre fin aux amendes non payées puisque neuf procès-verbaux sur 10 ne sont en effet pas réglés. La compagnie ferroviaire française songerait également à mettre en place un contrôle renforcé avant l’embarquement dans les trains pour lutter contre les faux noms et fausses adresses données lors des contrôles. La fraude dans les transports publics est estimée à 500 millions d’euros, selon le patron de la SNCF, Guillaume Pépy.

En vidéo sur le même thème - Lutte contre les fraudes à la SNCF : la compagnie en fait une de ses priorités

 

mots-clés : Sncf, Amende
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet