Une infirmière de Douai a été placée sous contrôle judiciaire dans l’attente de son procès. Elle a reconnu avoir escroqué la Sécurité sociale pour un montant de 730 000 euros. Une fraude qui durait depuis 2009.

Une infirmière exerçant à Douai a été placée sous contrôle judiciaire ce mercredi en attendant son procès. Elle sera jugée le 18 février prochain pour une large escroquerie à l’assurance maladie, le montant de la fraude atteignant 730 000 euros. Une arnaque qui durait depuis octobre 2009.

De fausses demandes de remboursementL’infirmière de 47 ans a reconnu avoir escroqué la Caisse primaire d’assurance maladie, la Mutualité sociale agricole et la Caisse régionale de Sécurité sociale dans les mines. Eric Vaillant, le procureur de Douai, a indiqué qu’elle avait eu recours à des « falsifications de demandes de remboursement » pour détourner l’argent. Ce dernier a expliqué qu’il avait saisi la Direction économique et financière de ka police judiciaire de Lille en mai dernier après avoir été alerté par la CPAM de Lille-Douai.

Publicité
Une peine de 5 ans prison encourueLundi, l’infirmière avait été mise en garde à vue avant d’être déférée au parquet qui a alors ordonné son placement sous contrôle judiciaire jusqu’au procès. Elle encourt 5 ans de prison et jusqu’à 375 000 euros d’amende.
Publicité