22 millions de dollars (20,5 millions d’euros) : c’est la somme folle qu’a dû débourser un acheteur anonyme pour s’offrir un diamant de 100,20 carats.  

Une "petite" pierre précieuse qui vaut beaucoup. Un diamant découvert dans une mine d’Afrique du Sud a été vendu aux enchères à New York mardi par la maison Sotheby’s. Il aura fallu seulement trois minutes pour voir le diamant de 100,20 carats trouver preneur pour la somme astronomique de 22,1 millions de dollars (environ 20,5 millions d’euros).

Il avait été estimé entre 19 et 25 millions de dollars avant sa vente par Sotheby’s, qui le qualifiait de "diamant parfait, taillé comme une émeraude, le plus gros jamais proposé dans une vente".

5 diamants comparables vendus dans l’histoire

Il est "plus blanc que blanc, il ne comporte aucune imperfection. Il est si transparent qu'on ne pourrait le comparer qu'à de l'eau glacée", avait expliqué Gary Schuler, chef du département joaillerie de Sotheby's, cité par l’AFP. L'acheteur, qui a préféré rester anonyme, ne s'est quant à lui pas exprimé sur ce bijou d'exception. 

Publicité
Toujours selon la maison Sotheby’s, seuls cinq diamants comparables à celui-ci ont déjà été vendus aux enchères dans l’histoire. Le plus cher d’entre eux valait 30,6 millions de dollars et a été vendu en 2013 à Hong Kong.

En vidéo sur le même thème - Acheter un diamant : la règle des 4 C