Trump ne veut pas être président

C'est ce que je me tue à vous répéter depuis des semaines. Son unique but est de valoriser sa marque en créant un média pour la classe moyenne blanche américaine, un média qui connaîtra un succès sans précédent pendant la présidence d'une Hillary Clinton totalement impopulaire. Le Financial Times révèle ce matin que Trump, par le biais de son gendre, est déjà en négociations pour un réseau télé.

TRUMP TV

Jared Kushner, le gendre de Trump, a négocié avec Lion Tree, banque d'investissement spécialisée dans les médias, la création ou l'acquisition d'un groupe de médias, principalement télé. Les négociations n'ont pas abouti mais les recherches continuent. Trump pourrait plus simplement s'allier à Fox News pour créer Trump TV. À suivre.

LE BAL DES PRÉTENDANTS

C'est parti. L'odeur du sang, après la publication du livre sur les confidences d'Hollande, a excité les ambitions personnelles. Sur les rangs d'une succession éventuelle, en première ligne Royal et Valls qui ont saisi le prétexte de Notre Dame des Landes pour afficher leur rivalité. Montebourg est en embuscade. Comme Macron qui lui ne passerait pas par la case primaire.

IL N'EST PAS FOU AFFLELOU

En voilà un qui sait bien, très bien, utiliser la Bourse. Il s'apprête à s'introduire en Bourse et ce sera la plus grosse introduction de l'année sur la Bourse de Paris. 757 millions de CA, 30% à l'étranger, 1200 boutiques. Afflelou avait déjà coté son groupe en 2002. Puis l'avait sorti de bourse en 2006 avec un fonds. S'introduire au plus haut, sortir au plus bas... On se demande si on aura une deuxième action gratuite si on en achète une. Tchin-tchin.

BLUFFANT

On reparle de Peugeot à l'occasion d'une fuite sur un document de la direction qui fait état d'une suppression de 2000 postes, sans licenciement. Tollé général, comme d'habitude. La recovery de Peugeot est bluffante. Un business case. Cette société à l'agonie il y a deux ans, renflouée par des fonds chinois, est à nouveau à l'offensive grâce au travail remarquable de Carlos Tavares. Peugeot a d'ailleurs annoncé hier qu'il entrait dans le capital d'Aramisauto, site de vente de véhicules d'occasion. Impressionnant tout ça.

LA PHRASE DU JOUR

"En période préprésidentielle, tous les présidents à l’Élysée nous aiment très fort, puis, une fois que l'un d'entre eux est aux manettes, l'amour s'éloigne". François Asselin, président de la CGPME.

ON ATTEND

Sur les marchés, on attend toujours quelque chose. L'emploi américain, un discours de Janet Yellen ou, comme cette semaine, la réunion de la Banque centrale européenne jeudi. Compte tenu des derniers indicateurs, ni très bons, ni très mauvais, la BCE ne devrait rien faire. Sauf...si elle fait quelque chose...

AIE

Votre compte internet va être piraté. Si ça n'a pas déjà été le cas. 1.5 milliard de comptes ont déjà été dérobés chez Yahoo, Linkedin ou encore Dropbox. Des attaques menées par des "mafias" de cyberpirates qui exigent ensuite de l'argent grâce à des "rançongiciels". On se croirait dans une film de science fiction des années 80.

LES TAUX REMONTENT

Lundi, les marchés des emprunts d'état ont connu une journée agitée. Les taux long terme aux États-Unis, en Allemagne ou en Grande-Bretagne ont atteint leur plus haut niveau depuis juin. On est tout de même monté à 1.81% sur le 10 ans américain, pas étonnant que le dollar soit attractif. La raison de cette hausse : un changement de perception du marché qui commence à plus parler d'inflation que de déflation.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Calme presque plat hier sur les indices avec des petites baisses de 0.30% aux États-Unis et de 0.5% environ en Europe. Le CAC se traîne à 4450, l'euro défend comme il peut la ligne des 1.10, le dollar s'est, un tout petit peu dégonflé. Seuls mouvements notables, la hausse des taux long terme et le peso qui suit la progression de Clinton dans les sondages.

ON S'EN FOUT ?

La fête de la finance américaine continue avec d'excellents résultats de la Bank of America ; La fête des médias américains continue avec l'explosion de 20% de l'action Netflix suite à des chiffres d'abonnement largement supérieurs aux attentes; La bataille de Mossoul est lancée avec trois fronts, kurdes, armée irakienne, et troupes sunnites soutenues par la Turquie, espérons qu'ils ne se battront pas entre eux une fois que la ville aura été libérée de l’État islamique ; Hollande a visité Florange avec un casque de scooter pour ne pas être reconnu par les syndicats ; Jean-Marc Vittori dans les Échos remarquent que 6 des 7 prix Nobel vivant aux États-Unis sont nés en Europe: la fuite des cerveaux; Un prof a été tabassé devant ses élèves de CE2 par des "amis" d'une élève qu'il aurait sermonnée et qui l'ont traité de raciste ; Je vais revoir pour la 20ème fois "Heat" à la télé ce soir.

FAITES PLAISIR À UN AMI

Inscrivez-le tout de suite, gratuitement, à notre newsletter. C'est simple et rapide. Cliquez ici.

VOILÀ C'EST TOUT. BONNE JOURNÉE. MAY THE FORCE BE WITH YOU.

Edito publié sur MonFinancier.com le 18/10/2016.

Publicité