Le site américain, TripAdvisor, a fait l’erreur de placer un faux restaurant en tête de son classement. Une arnaque créée par un site gastronomique italien afin de prouver le manque de fiabilité de la plateforme participative.

Fin avril dernier, le journal italien Italia a Tavolaspécialisé dans le tourisme et la gastronomie ainsi que des restaurateurs ont inventé le profil d’un faux restaurant, La Scaletta, qui en seulement un mois s’est retrouvé en tête du classement Tripadvisor des "meilleurs restaurants à Moniga del Garda", dans la Lombardie (nord de l'Italie).

A lire aussi - Ces faux avis qui peuvent vous gâcher un voyage ou un repas au restaurant

"TripAdvisor n’effectue aucun contrôle"

A peine dix commentaires sur le site auront suffit pour placer le restaurant fantôme numéro 1 du classement de TripAdvisor, devant une trentaine de restaurants bien réels. Accompagnés, à chaque fois, de la note maximale de cinq sur cinq ainsi que d’une mention "excellente", les avis provenaient également de faux comptes. Une mauvaise blague destinée à prouver "l’absence totale de filtres et de systèmes de contrôle" des avis postés par les internautes. Selon Italia a Tavola, "il aurait été facile de se rendre compte que le restaurant n’existait pas, puisque le numéro de téléphone indiqué est celui d’un vieux poste de police voisin. "

L’entreprise américaine, victime du coup monté, a par ailleurs déclaré lors d'un communiqué de presse qu'il s'agissait d'une "expérience sans intérêt" et "que ce type de fraude (était) très différent de celles qu'(elle) détecte au quotidien".

Publicité
Pour autant TripAdvisor, qui avait déjà été condamné en décembre 2014 par les autorités italiennes à une amende de 500 000 euros pour "diffusion d’informations trompeuses sur les sources des commentaires", n’a pas jugé nécessaire de justifier son erreur et s’est contenté de supprimer le profil du restaurant fictif, sans explications ni excuses. "Nous avons analysé en profondeur les avis depuis plus de dix ans et nous pouvons donc reconnnaitre les comportements normaux des internautes et ainsi identifier les fraudes." a-t-elle fait valoir.

En vidéo sur le même thème: Les restaurateurs en guerre contre TripAdvisor