Coût de la formation, prix de la licence, salaires… Voici ce qu’il faut savoir sur le métier de chauffeur de taxi.  

Les taxis sont entrés en guerre contre les voitures de tourisme avec chauffeur (VTC), avec pour cible principale la société américaine Uber, qui selon eux met à mal leur métier avec son service UberPop, qui permet à n’importe qui de devenir chauffeur de taxi avec sa propre voiture.

Une concurrence déloyale, selon les artisans taxis, qui doivent au contraire payer une licence donnant le droit de devenir chauffeur de taxi. Voici le prix que peut coûter ce métier et combien il peut rapporter.

L’examen : entre 2000 et 3000 euros

Selon le quotidien Le Figaro, l'examen pour devenir chauffeur de taxi coûte entre 2000 et 3000 euros et compte deux épreuves, une nationale et une départementale. Seules deux sessions sont prévues chaque année.

La licence : jusqu’à 300 000 euros

Le prix de la licence peut être quant à lui très élevé, allant de plus de 100 000 euros jusqu’à parfois 300 000 euros. Le prix dépendra en effet de la ville où le chauffeur exerce. Ainsi, à Paris, la licence vaut entre 220 000 et 240 000 euros, contre environ 100 000 pour la banlieue parisienne. A Nice, ville la plus chère, les licences peuvent coûter jusqu’à 300 000 euros, selon France Info.

Le salaire : de 1400 à 3200 euros

Publicité
Selon l’Insee, repris par le site Slate.fr, un taxi, qui travaille comme indépendant, toucherait officiellement 17 130 euros par an, ce qui représente environ 1 400 euros nets par mois. Le taxi salarié toucherait quant à lui entre 1600 et 1700 euros, selon le Centre d’information et de documentation jeunesse. Un salaire plus faible que le conducteur travaillant sous le statut d’artisan, qui peut espérer jusqu’à 3200 euros par mois, selon Rue89.

55 000 taxis en France

La France compte aujourd’hui environ 55 000 chauffeurs de taxi, dont 18 000 dans la capitale.

En vidéo sur le même thème : Manifestation des taxis opposés à UberPop