Silver Eco limitée au grand âge : une erreur stratégique

La grande majorité des conférences, des débats, des projets sur la Silver Eco est positionnée sur un axe grand âge/santé. C'est-à-dire essentiellement pour les personnes âgées de plus de 75 ans voire souvent 80 ans. C'est une erreur stratégique majeure pour les entreprises et la croissance de la France.

Focaliser la Silver économie sur le grand âge en présentant des taux de croissance à horizon 2030 ou 2040, c'est diffuser une information qui est trompeuse. Parler de ce que sera l'avenir dans 15, 20 ou 30 ans est intéressant sur le plan de la réflexion, mais les acteurs, notamment entreprises, sont focalisés sur les moyen et court termes : quels seront les besoins et les demandes dans les 5 prochaines années ? Et là, les chiffres à horizon 2040 ne sont plus appropriés.

À lire aussi - La Silver économie ou la promesse d'un nouvel eldorado

Le nombre des 75 ans et plus est stable jusqu'en 2022

Présenter une progression du nombre de seniors de plus de 60 ans à horizon 2030 est incohérent, voire trompeur pour la plupart des acteurs. C'est comme si la démographie des adolescents avait été étudiée en prenant les chiffres des enfants âgés de 2 ans et plus.

Si une entreprise développe un produit ou service pour les personnes dépendantes ou fragilisées, comme c'est le cas de 80% des acteurs actuellement sur la Silver Eco, il est nécessaire de se concentrer sur des données démographiques cohérentes et se focaliser sur les 75 ans et plus. Et là, la réalité est différente. Les 75 ans et plus sont une population quasi-stable depuis 2007 et le restera jusqu'en 2022. Limiter la Silver Eco au grand âge, c'est limiter la Silver Eco à une "cible" stable.

De part leur génération et leur âge, les 75 ans et plus consomment moins

Toutes les études sur la consommation des Seniors indiquent une tendance nette à la dé-consommation en prenant de l'âge. C'est surtout le cas au delà de 75 ans. Ce phénomène est encore amplifié par l'aspect générationnel : la génération des 75 ans et plus, est une des moins habituées à la société de consommation. Ces deux faits font du grand âge, un "marché" peu consommateur. Limiter la Silver Eco au grand âge, c'est limiter la Silver Eco à un marché de consommation faible.

Des secteurs souvent réglementés avec des prises de décisions lentes

Une grande part des secteurs du grand âge est réglementée : matériel médical, hôpitaux, maintien à domicile, Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées)... sont souvent soumis à autorisation. Ces règlements, même si justifiés peuvent freiner le développement d'innovations, de nouveaux services et produits. D'autres secteurs demandent l'évolution de lois, de normes... C'est, par exemple, le cas de la télémédecine ou encore de la vente à domicile. La France est connue pour ses corporatismes et le grand âge n'y échappe pas. Par exemple, sur le sujet de la télémédecine, certaines professions ont réussi à bloquer son développement en France, avec le risque de voir notre pays relégué à une place de suiveur, d'avoir des seniors moins bien soignés et à des coûts supérieurs. Limiter la Silver Eco au grand âge, c'est limiter la Silver Eco à des secteurs souvent difficiles à "réformer".

Des secteurs avec une culture de remboursement très forte

De nombreux secteurs du grand âge sont positionnés sur des seniors âgés et sur une culture de remboursement par les assurances, les collectivités, etc... Or, des perspectives de prises en charge risquent fort bien de ne pas s'améliorer dans les prochaines années, bien au contraire.

Limiter la Silver Eco au grand âge, c'est passer à coté du marché des boomers et des seniors. C'est très bien de s'occuper des "âgées", mais cela ne fera pas de la France un leader de la Silver Eco par rapport à des pays comme le Canada, l'Australie, la Corée du Sud... qui eux ont axé le développement de la Silver Eco sur le grand âge, mais - aussi - sur les boomers (jeunes seniors), là où la croissance se trouve.

Limiter la Silver Eco au grand âge, c'est aussi limiter le développement des entreprises de ce secteur pendant les 8 prochaines années.

Voir en vidéo sur le même thème : La "Silver économie" : le numérique des seniors dans 01Business