Deux études allemandes ont récemment déterminé que les humains peuvent ressentir de la compassion pour les robots. Plus de détails.

Deux études ont été récemment menée en Allemagne pour mesurer la campassion que peux éprouver un humain à l'égard d'un robot. D'après le magazine Live Science, les premiers résultats ont été partiellement publiés. Les deux études arrivent à la conclusion que l’homme ressent de l’empathie pour un robot maltraité ou en détresse.

Deux méthodes, un même résultatLa première étude a analysé le comportement d’une quarantaine de personnes confrontées à une vidéo dans laquelle un robot dinosaure est d’une part chouchouté et de l’autre maltraité. A l’aide de capteurs posés sur la peau, ils ont pu déceler une hausse de l’électricité passante dans la peau. Cette hausse est favorisée par un stress et de la transpiration provoquée par la vision du dinosaure maltraité.

Publicité
La seconde étude, a ,quant à elle, utilisé le système d’imagerie médicale pour déceler de l’empathie chez l’humain. Les situations exposées opposaient des hommes et des femmes entre eux et des hommes à des robots. La conclusion de cette étude a rejoint celle de la première étude puisque les relevés ont démontrés la présence d'empathie pour les robots. Pour autant, l’étude affirme que cette forme de compassion éprouvée pour les robots est moins forte que celle ressentie pour leurs congénères.

Bien que la technologie ne nous permette pas encore d’accueillir Wall-E, R2D2 ou bien le Will Smith du film I Robot, nous sommes d'ores et déjà prêts à les accepter parmi nous.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :