Sale temps pour les banques européennes

Nous sommes à un point critique. Si un krach est défini par une baisse de plus de 20%, les actions de banques européennes y sont presque puisqu’elles ont baissé de 20% depuis le début de l’année. C’est mauvais. Et particulièrement mauvais en Europe puisque les banques américaines elles n’ont baissé que de 5%.

LOSE-LOSE

La raison la plus évidente est connue et débattue quotidiennement. Les taux bas ou négatifs ont un impact dévastateur sur les marges. Et, c’est ce qui est le plus ennuyeux, ces taux bas ne stimulent même pas la demande de crédit des entreprises. C’est un lose-lose. Les conditions de marchés pèsent aussi sur les banques. Ce début d’année est une cata. On a eu une grosse baisse des marchés en début d’année. Et depuis une remontée sans grande conviction avec des mouvements erratiques, imprévisibles sur les indices boursiers mais aussi sur le marchés des changes. Du coup, les revenus de trading sont sous pression et les opérations financières comme les introductions en Bourse se sont raréfiées. On parle tout de même d’une chute cette année de plus de 10% des revenus des départements de banques d’affaires.

LES BANQUES BRIDÉES

Et les régulateurs sont aussi mis en cause. C’est la troisième raison de cette année gris foncé pour les banques. Conséquence de la crise, les banques ont été soumises à des réglementations très contraignantes. On ne peut pas s’en plaindre. N’oublions pas que les banques ont planté la croissance économique mondiale en de 2008 à 2010 et qu’elles sont capables du pire quand on leur lâche la bride. Mais qui dit plus de contraintes, dit plus de coûts, moins de risques et donc moins de bénéfices. Rajoutez à cela la concurrence grandissante des gros leaders technologiques et des groupes de télécoms dans le domaine des services bancaires et vous comprendrez pourquoi à part le fait que vous toucherez un salaire totalement immérité, le job de patron de banque européenne n’est pas la planque espérée en 2016.

ET MOI ? ET MOI ?

Plus personne ne s'intéresse et ne s'intéressera à la gestion du pays pendant les 12 mois qui viennent. Nos grands génies de la politique, et en particulier ceux qui nous gouvernement, sont focalisés sur leur avenir et leur carrière politique. Jaloux de la candidature apparemment imminente de Macron, Valls part en tournée électorale et multiplie réunions et déclarations. Un peu pathétique tout ça.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

À la dernière réunion de la Banque centrale américaine, on n'a pas exclu une nouvelle hausse des taux en juin. C'est ce qu'a indiqué le compte rendu de cette réunion publiée mercredi soir. Conséquence immédiate et, pour une fois, logique, le dollar est remonté fortement contre toutes les monnaies et les indices boursiers sont encore plus perdus qu'à l'habitude et font du surplace. Les marchés émergents qui avaient bien rebondi en 2016, sont à nouveau sous pression.

NOUS SOMMES EN ÉTAT D'URGENCE

Il est bon de le rappeler. On a tendance à l'oublier quand on voit qu'on laisse des centaines de casseurs semer le désordre. Mercredi, une voiture de police a été prise d'assaut et incendiée à Paris. Tiens au fait, que devient Nuit debout ?

LA VRAIE NOUVELLE DU JOUR

Procès de Nabilla ce jeudi. Espérons qu'elle s'en sortira bien et qu'elle pourra vite reprendre la place qu'elle mérite à la télé et sur les réseaux sociaux.

DE RIEN

Nous avons reçu des remerciements chaleureux mercredi soir des gouvernements espagnols et portugais. L'Europe a en effet décidé de différer l'éventuelle décision de sanctionner ces deux pays pour déficits excessifs suite à notre plaidoyer mercredi matin dans la newsletter. Contents d'avoir pu être utiles.

PAS SIMPLE POUR TRUMP

Le FT révèle que de nombreux lobbies de Washington, soutiens habituels des Républicains, envisagent de soutenir Clinton tant la candidature de Trump les dérange.

VOUS NE POUVEZ PAS MANQUER CA !

Si je vous dis SCPI et en plus crédit à taux historiquement bas ?? En couplant les taux de crédit exceptionnellement bas et la sélection d'une offre SCPI particulièrement attractive, MonFinancier vous propose une offre exceptionnelle "pack express" SCPI à crédit : Une offre qui permet de se constituer un patrimoine immobilier sans apport, et avec un effort d'épargne mensuel pouvant être inférieur à 50 euros, sans domiciliation bancaire. Venez à notre agence de Paris 8ème, le jeudi 26 mai, pour assister à une présentation de cette offre, rencontrer un conseiller, et réaliser une simulation crédit. En savoir plus et inscrire.

LE TTSO DE LA SEMAINE

"Take over ! Voiture autonome = sécurité ? Pas pour les autorités canadiennes qui y voient une potentielle hausse des rapports sexuels derrière le volant (en roulant, donc). Leur crainte : en cas de danger, le conducteur/la conductrice, en pleins ébats, ne serait pas en mesure de réagir lorsque l'ordinateur de bord lui demandera de "Prendre le contrôle"("Take over"). Il/elle pourrait aussi mal interpréter la consigne..." "75% des Français ont déjà fait l'amour dans une voiture (mais on imagine que c'était à l'arrêt) / Sondage Hyperassur, février 2015" Inscrivez vous à l'excellente newsletter du soir de TTSO. C'est simple et c'est ici

LA PLUS GROSSE INÉGALITÉ EN FRANCE

Est la différence de traitement entre le secteur public et le secteur privé. Dans le domaine des retraites, le fossé est aberrant. C'est ce que souligne encore un rapport du Comité d'Orientation des Retraites qui met en lumière le poids du coût des retraites du public, un coût intégralement à la charge des contribuables. Ça m'éneeeeeeeeeeeerve !!!

À MÉDITER

Microsoft a vendu l'activité téléphones mobiles de Nokia, avec la marque, au Taiwanais Foxconn qui va la relancer. Vendue à 350 millions de dollars. Au sommet de sa gloire elle valait... 300 milliards de dollars.

VOILÀ C'EST TOUTBONNE JOURNÉEMAY THE FORCE BE WITH YOU

Edito publié sur MonFinancier.com le 19/05/2016.

Publicité