Aujourd’hui en France, si vous travaillez plus de 35 heures par semaine, votre employeur se doit de vous offrir une compensation sous forme de jours de repos supplémentaires. On appelle cela : les RTT. Et leur nombre varie selon différents paramètres. 

Voilà maintenant 18 ans que la durée légale du temps de travail en France est passée de 39 à 35 heures par semaine. Dans l’absolu, cela implique que, si vous êtes salarié du secteur privé (du secteur public dans certains cas tels que dans les hôpitaux par exemple) et que vous travaillez plus de 35 heures par semaine, vous avez le droit de récupérer des jours de repos. C'est ce que l'on appelle : la réduction de temps de travail. En général, le nombre de journées prises en RTT varie en fonction des conventions collectives de chaque société, des accords de branches, ainsi que des accords d’entreprises. Il est cependant possible d’estimer leur quantité en prenant en compte le nombre de jours travaillés et fériés prévus dans l’année.

365 jours, moins 218, moins 25…

Pour ce qui est de 2018, le site Toutsurmesfinances.com  s’est prêté à un petit calcul. Techniquement, la loi fixe le nombre de jours maximum travaillés à 218. A ce chiffre, il convient de prendre en compte le nombre de jours prévus dans l’année (365 de manière générale, sauf s’il s’agit d’une année bissextile de 366 jours). Il importe ensuite de calculer le nombre de samedis et de dimanches (105 jours en 2018), le nombre de jours fériés ne tombant pas un week-end, ainsi que le nombre de congés payés (CP) prévus dans l’année (au minimum cinq semaines de CP par an, soit 25 jours hors week-end). En partant, de ces chiffres standards, le site Toutsurmesfinances.com est parvenu à extraire un chiffre théorique du nombre de RTT dont vous pourriez bénéficier en 2018 !

En ôtant les 105 samedis et dimanches aux 365 jours de l’année, huit jours fériés qui ne tombent pas le week-end (excepté le lundi de Pentecôte), les 25 jours de congés payés, ainsi que le nombre maximum de jours travaillés (218), on obtient le chiffre de 9 journées de RTT en 2018.

L’accord de RTT déterminant

Publicité
Pour rappel, ce qui détermine leur nombre exact repose surtout de l’accord de RTT appliqué au sein de l’entreprise où vous travaillez. En général, un nombre de RTT annuel forfaitaire est prévu dans les accords. Il ne vous reste, ensuite, plus qu’à les poser. Il suffit simplement d’obtenir l’aval de votre hiérarchie ou bien des ressources humaines. Tout en sachant, là encore, que selon la société au sein de laquelle vous œuvrez, vous pouvez ou non poser plusieurs journées de RTT de manière consécutive.

En vidéo - Après les RTT, la France invente les vacances illimitées

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité