Réformer la zone euro

Dès qu'Angela Merkel aura réussi à trouver une coalition gouvernementale, le sujet de la refondation de la zone euro, un sujet cher à Emmanuel Macron, va devenir une priorité. Mercredi, la Commission européenne a fait ses propositions pour l'avenir de l'Union économique et monétaire.

UNE ÉVOLUTION MAIS PAS UNE RÉVOLUTION

Macron veut tout bousculer. L'Allemagne veut aller plus doucement. La Commission Européenne a présenté un plan qui ressemble à un compromis entre ces deux visions. Avec des priorités. Et tout d'abord la création d'un Fonds Monétaire Européen, à l'image du FMI, pour remplacer le Mécanisme Européen de Stabilité créé pendant la crise. Ensuite, une "capacité budgétaire", pas tout à fait un vrai budget mais plutôt une poche d'argent destinée à accompagner les réformes structurelles des pays membres mais également à aider les pays qui veulent rejoindre la zone euro.

UN MINISTRE EUROPÉEN DES FINANCES ?

La Commission européenne n'a pas franchi le pas. Elle évoque le sujet, un sujet central, déterminant, et propose de remettre la décision sur ce projet à 2019...pas avant. Ce serait évidemment une avancée significative pour l'Europe Économique et Monétaire. Autre sujet évoqué qui fera l'objet de débats passionnés, l'intégration des contraintes sur le déficit budgétaire dans le droit communautaire, le retour au sujet de la fameuse règle d'or d'équilibre budgétaire. On avance, on avance.

ÉTONNANT JAPON

Désaccord entre le gouvernement et les syndicats au Japon sur la hausse des salaires. Et comme le Japon est un pays très différent, rien ne se passe comme ailleurs et surtout pas comme chez nous. Là c'est Shinzo Abe qui a demandé une hausse des salaires importants et les syndicats qui ont refusé. Nous sommes en pleine période des négociations de salaires et la confédération des syndicats japonais s'est contentée de redemander exactement la même hausse que l'année passée. Pas plus. Les syndicats préfèrent se concentrer sur les bas salaires et n'estiment pas nécessaire de pousser trop haut les autres salaires. Avouez que c'est rare.

SHINZO ABE VEUT DE L'INFLATION

Et Shinzo Abe est furieux Absolument furieux. Car tout va bien au Japon. Tout. La croissance. L'emploi. Le plein-emploi avec un taux spectaculairement bas de 2.8%. On ne peut pas rêver mieux. Sauf que l'inflation ne décolle toujours pas ce qui désespère le gouvernement et la banque centrale. Et l'inflation ne décolle pas parce que les salaires ne décollent pas. Et ça c'est LE mystère au Japon bien sûr mais également dans la plupart des pays qui connaissent aujourd'hui le plei- emploi. Même aux États-Unis pour l'instant. Pour booster l'inflation, le gouvernement a besoin que les salariés demandent des augmentations de salaires plus fortes mais les syndicats ne veulent pas.

JOHNNY

Les médias ont consacré mercredi la journée entière à la disparition de l'idole des jeunes. L'Élysée envisage un hommage national avec possible défilé du cortège sur les Champs Élysées samedi.

LA CATA DU JOUR

Steinhoff, le groupe sud-africain qui possède Conforama (et est entré récemment dans le capital de Showroomprivé). 60% de baisse mercredi à Francfort. Démission du président du directoire à la suite d'irrégularités comptables sur plusieurs années. Préparez-vous à des discounts massifs chez Conforama.

LE TTSO DU JOUR

Un signe heureux. Ce soir, l'Eurogroupe (qui rassemble tous les ministres des Finances de la Zone Euro) a élu Mario Centeno, son membre portugais, comme son nouveau président. Cette reconnaissance du succès de la politique économique portugaise qui, certes après une cure de FMI, a adopté une ligne (augmentation du salaire minimum, baisse des impôts, ...) rigoureusement opposée à la pensée austéritaire germano-bruxelloise, nous semble être une excellente nouvelle pour l'avenir de l'Euro. Taux de croissance 2017 : France : 1,8%, Zone Euro : 2,1%, Portugal : 2,8% N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici.

DU JAMAIS VU DEPUIS STALINE

Poutine a annoncé qu'il sera candidat à sa propre succession en 2018. Il passera donc 24 ans au pouvoir depuis son arrivée en 2000. Il aura dépassé le record de Brejnev mais pas celui de Staline (26 ans).

AND THE WINNER IS

Apple ! Encore ! Le Financial Times a calculé qu'Apple économiserait 47 milliards de dollars avec la nouvelle réforme fiscale. 47 milliards de dollars... ça fait rêver.

DU COTÉ DES MARCHÉS

Les valeurs technologiques se rebiffent un peu à Wall Street tandis que les autres indices majeurs ont été pénalisés par le recul du compartiment bancaire et pétrolier. Le ralentissement de la croissance chinoise inquiète quelque peu les investisseurs. L'euro/dollar reprend quelques marques à 1,18 dollar après avoir touché les 1,178 dollar. Du mouvement encore une fois sur le Bitcoin, la monnaie virtuelle vient de franchir un nouveau palier, à plus 13.000 dollars 24 heures à peine après avoir atteint un nouveau record à plus de 12.000 dollars.

VOILÀ C'EST TOUT. BONNE JOURNÉE. MAY THE FORCE BE WITH YOU.

Edito publié sur MonFinancier.com le 07/12/2017.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité