Le Pinel, il recentrera

Publicité
Il devait prendre fin en 2017 et puis finalement "non". Le dispositif Pinel (cet avantage fiscal lié à un investissement locatif dans le neuf) sera finalement prolongé pour 4 ans. Seule modification (mais de taille) ? Il sera recentré sur des zones définies comme "tendues". Par-là, il faut comprendre : zone dans laquelle la demande de logements est plus forte que l’offre. C’est-à-dire à Paris, dans la petite couronne, dans une partie de la seconde couronne, ainsi que dans la région PACA, à la frontière suisse et dans certaines grandes agglomérations. De la même manière, le célèbre prêt à taux zéro (PTZ) accordé aux personnes souhaitant acheter leur premier logement sera, lui aussi, cantonné aux zones les plus tendues, à l’exception des achats qui concernent les logements anciens à rénover. Pour rappel : le prêt à taux zéro permettait, jusqu’à présent, de financer jusqu’à 40 % de l’achat d’un logement neuf sans payer d’intérêts.
Publicité
Publicité