Après une évasion spectaculaire de la maison d’arrêt de Lille Séquedin à l’aide d’explosifs, Redoine Faïd a été arrêté dans un hôtel de Pontault-Combault (Seine et Marne) dans la nuit de mardi à mercredi à 3 heures du matin par la police judiciaire. C’est au terme de 47 jours de cavale que la course du "braqueur repenti" s’est terminée.

Il était trois heures du matin dans un hôtel de Pontault-Combault en Seine et Marne ce mercredi lorsque les hommes des brigades de la police judiciaire de Lilles et de Versailles ont procédé à l’interpellation de Redoine Faïd. Le braqueur a été interpelé avec un de ses complices dans un hôtel alors qu'il dormait. L’homme âgé d’une quarantaine d’année s’était échappé le 13 avril dernier de la maison d’arrêt de Lille Séquedin.

Une évasion spectaculaireRedoine Faïd a pris le 13 avril dernier quatre personnes en otages dans le parloir de la maison d’arrêt. C’est ensuite à l’aide d’explosifs que le braqueur a pu sortir de la prison et rejoindre son complice sur l’autoroute 41. Alors qu’un dispositif important avait été rapidement déployé pour retrouver le fugitif, ce dernier est resté introuvable pendant plusieurs semaines.

Les hypothèses sur la destination de ce braqueur récidiviste ont été nombreuses : Espagne, Maroc, Tunisie ou encore la Belgique. Les autorités françaises ont d’ailleurs lancé des mandats d’arrêts sur tout l’espace Schengen.

Du "braqueur repenti" à ennemi public numéro 1Surnommé "le braqueur repenti", l’homme qui a passé la plupart de sa vie en prison a d’ailleurs publié un livre en 2009 intitulé Braqueur. Invité sur de nombreux plateaux télés, il a ensuite rapidement été suspecté d’être impliqué dans la mort d’Aurélie Fouquet, policière municipale tuée en 2010 lors d’un braquage raté.

Publicité
Manuel Valls a, dans un communiqué du ministère de l’Intérieur, félicité "chaleureusement les enquêteurs de la police judiciaire pour cette enquête minutieuse". Le braqueur répondra aux enquêteurs dans les heures à venir sur les moyens dont a il pu bénéficier pour s’évader.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :