Les victimes sont principalement des personnes âgées de la communauté chinoise, mais pas seulement. Explications. 

Le site d’information Metronews relaie mardi un appel à la vigilance des policiers du service lutte anti-mafia face au développement de l’arnaque dite au "souffle du diable". Cette escroquerie consiste pour les malfaiteurs à faire croire à leur proie, généralement une personne âgée de la communauté chinoise, qu’elle est victime d’une malédiction et qu’il faut pour cela qu’elle apporte des objets de valeurs et qu’elle se face soigner par un soi-disant "médecin-géomancien".

"Il fait alors une cérémonie et grâce à un tour de passe-passe, il vide le contenu du sac et fait semblant de le remettre dans un sac en plastique", explique une source policière à Metronews. Et pour arnaquer plus facilement les victimes, les escrocs droguent ces dernières avec une poudre surnommée "souffle du diable", qui provoque une amnésie temporaire. De quoi faire gagner du temps aux malfaiteurs.

Ne pas remettre d’objets de valeur

L’escroquerie n’est pas nouvelle. L’été dernier, plusieurs personnes avaient déjà été victime de cette escroquerie. Deux femmes de nationalité chinoise étaient soupçonnées d’avoir drogué et arnaqué des passantes en pleine rue à Paris à l’aide de ce produit.

A lire aussi - "Souffle du diable" : l'incroyable arnaque qui sévit à Paris  

Publicité
Face aux risques, la police nationale conseille de ne surtout pas remettre au "médecin-géomancien" d'objets de valeur "s'il vous promet de conjurer un mauvais sort touchant quelqu'un de votre entourage". Et si vous avez été victime de cette arnaque, il faut déposer plainte.

En vidéo sur le même thème : Travaux de dernière minute, comment se prémunir de l’arnaque