Des hommes riches des quartiers chics de New York récompensent leurs femmes par un bonus financier lorsque les tâches ménagères sont bien remplies.  

C’est une drôle de pratique qui se développe dans les quartiers chics de New York : de riches hommes d’affaires rémunèrent les talents de leurs femmes au foyer, selon un article du New York Times publié la semaine dernière.

La chercheuse Wednesday Martin, chercheuse en sciences sociales et vivant dans le très bourgeois Upper East Side, revient sur cette étrange coutume. "Le versement de ces 'bonus' ainsi que leur fréquence peut même être défini avant le mariage, par un contrat entre les deux futurs mariés", explique la spécialiste, reprise par Le Figaro.

Concrètement, les époux rémunèrent leurs femmes pour leurs aptitudes ménagères. Gestion du budget, éducation des enfants, ménage… Tout est propice à recevoir un bonus de la part du mari si la tâche est bien accomplie.

Acquérir plus d’indépendance

Ce bonus permettrait ainsi aux femmes au foyer d’acquérir plus d’indépendance. "Un comble, lorsque l’on sait qu’elles sont, au même titre que leur mari, diplômées des meilleures universités du pays", estime le site Yahoo! Actualités.

Publicité
D’autant que les passe-temps de ces femmes au foyer sont bien plus onéreux que la moyenne. C’est un milieu dans lequel "vous n’allez pas juste déjeuner avec des amies, mais vous achetez une table à 10 000 dollars lors d’un déjeuner de charité organisé par votre amie", précise la chercheuse Wednesday Marti. 

En vidéo sur le même thème : Présentation de New York