En conflit avec un artisan, avec votre voisin, un prestataire de services ou un commerçant, vous envisagez d’obtenir réparation du préjudice subi. Comment s’y prendre ? Mode d’emploi. 

1 - Différents types de préjudice

Il en existe 3 types :

. le préjudice corporel, qui se manifeste comme une atteinte à la santé ou à l’intégrité physique ou mentale d’une personne. Cela peut être une maladie causée par des produits toxiques, un bras cassé ou des douleurs suite à un accident de la route, un problème de santé suite à la morsure d’un animal domestique.

. le préjudice moral, qui regroupe les atteintes portant sur la réputation, sur l’honneur…

. le préjudice matériel, qui prend en compte les atteintes aux biens d’une personne et à ses intérêts financiers (pertes d’argent ou d’objets suite à certaines actions comme des malfaçons dans votre logement...).

Publicité
Sachez-le : en tant que victime, vous aurez à fournir des preuves (attestation médicale, témoignages…) et à prouver que la personne à qui vous demandez réparation est bien responsable de votre préjudice.
Publicité
Publicité