Ce début du mois d'avril marque quelques changements côté pouvoir d'achat pour le consommateur. Gaz, allocations familiales, mais surtout retraites... Découvrez tout ce qui change pour votre pouvoir d'achat depuis le 1er avril.

Les retraites

Dès ce 1er avril est entré en vigueur la Contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie (Casa) autrement appelée "taxe sur les retraites" visant les retraités qui payent l'impôt sur le revenu afon de les faire participer au financement de la dépendance.

 

Les retraités non-imposables et ceux qui payent le taux réduit de CSG à 3,8% (au lieu des 6,6%) seront exonérés de cette contribution. En revanche, pour les autres, toutes les pensions sont visées, comprenant le régime de base, les retraites complémentaires, les pensions d’invalidité et les pré-retraites.

 

Fixée à 0,3% des revenus, elle devrait coûter 4,50 euros pour un retraité dont le montant de la pension s'élève à 1 500 euros. A l'avenir, le taux de cette taxe devrait très certainement augmenter.

 

Publicité
Par ailleurs, les retraites complémentaires pour les personnes ayant effectué leur carrière dans le privé sont désormais sous-indexées. A partir de maintenant, elles augmenteront donc moins vite que l'inflation. La décision a été prise récemment par les partenaires sociaux afin de sauver le système des retraites complémentaires. Face à l'inflation de 1,2%, les retraites complémentaires Agirc, pour les cadres, et Arrco, pour les salariés, n'augmenteront respectivement que de 0,5% et 0,8%.

 

Seule bonne nouvelle pour les retraités : les pensions du régime de base augmentent de 1,3%, 0,1% de plus que l'inflation.

Publicité