Le billet de 500 euros est dans le viseur de la Commission européenne, qui l’accuse de financer l’économie mafieuse et le terrorisme. Explications.  

L’explosion du billet de 500 euros inquiète les plus hautes instances. La Commission européenne a, depuis quelque temps, cette grosse coupure dans le viseur. En cause, son utilisation par les mafieux et terroristes.

Si peu de personnes ont eu l’occasion d’en avoir un dans les mains, ce billet représente tout de même plus de 300 milliards d’euros en circulation dans le monde. Et ce ne sont, en effet, pas forcément les personnes les plus honnêtes qui les utilisent. Très rares sont d’ailleurs les commerces à les accepter.

Projet de suppression par la BCE

Sa somme conséquente permet d’effectuer des gros transferts d’argent avec moins d’encombrement. "De fait, 1 million d’euros en coupures de 500 pèse tout juste 2 kg. En coupures de 100, c'est tout de suite cinq fois plus", explique Le Parisien, qui relaie l’information jeudi. De quoi le privilégier pour des trafics de stupéfiants, des affaires de proxénétisme, de terrorisme... 

Publicité
Des critiques qui incitent la Banque centrale européenne (BCE) à envisager sa suppression. Un simple projet pour le moment mais qui pourrait rapidement devenir réalité, une décision devant être prise prochainement.

En vidéo sur le même thème : Déchéance de nationalité, suppression du billet de 500 euros... vos Unes du 11 février 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité