Depuis vendredi, les cadavres de plus de 2 800 de porcs ont été retrouvés dans les eaux de la rivière Huangpu. Cette rivière qui traverse Shanghai est la principale source d’eau potable de la ville qui compte plus de 23 millions d’habitants.

Comment des centaines de porcs se sont retrouvés jetés dans une rivière de Shanghai, source d'eau potable de la ville ? L’enquête des autorités chinoises est encore en cours.La provenance exacte des porcs n’est pas encore connue. Le marquage sur l’oreille de chaque bête, indique, sans surprise, que les porcs proviennent de la région en amont de la rivière, au sud de Shanghai.Or, au début du mois, les médias locaux ont rapporté qu’une maladie a tué des dizaines de milliers de porcs au sud de Shanghai ces deux dernier mois. L’épidémie n’est pas terminée et le nombre de porcs retrouvés dans la rivière, qui est de 2 800 actuellement, augmente d’heure en heure. Les fermiers sont tenus par la loi de disposer des carcasses dans un espace spécial ou de les enterrer après désinfection. Débordés par l’ampleur du phénomène, il semble qu’ils aient choisi une solution plus radicale.

Publicité
De sérieuses inquiétudes sur la qualité de l’eau.Selon les autorités, les porcs ont été touchés par le circovirus, une maladie non transmissible à l’homme. Cependant, les riverains restent très inquiets sur la qualité de l’eau à cause de la présence depuis des jours, voire des semaines, de milliers de cadavres en décomposition dans l’eau. Selon le communiqué officiel du comité agricole de Shanghai, aucune conséquence n’est à déplorer sur la qualité de l’eau potable qui en est extraite...  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité