Petits arrangements avec Dieu

The Telegraph révèle que Daech spécule sur les marchés des changes, ce qui lui permet d'engranger 20 millions de dollars par mois, soit le quart de ses revenus. L'EI ferait sortir ses dollars d'Irak, via des banques jordaniennes, pour les convertir en euro et sterling, avant de les faire revenir dans le pays, ce qui lui permet de profiter de la montée de la devise US depuis 2 ans. Spéculer est bien sûr contraire à la charia, mais l'argent n'a pas d'odeur, même chez Daech.

La spéculation sur devises serait la troisième source de revenus de l'EI derrière le pétrole, les impôts et extorsions, et le commerce des antiquités volées. Revoir le morning du 09/03.

NERVOSITÉ

La nervosité reste de mise à la veille d'une réunion très attendue de la Banque d'Angleterre (BoE). Les investisseurs s'attendent à un geste et notamment un abaissement de son principal taux directeur à un nouveau plus bas historique de 0,25% jeudi pour doper une économie britannique confrontée aux incertitudes du Brexit.

ROUGE PUIS VERT

La prudence est aussi palpable à Wall Street. La Bourse américaine a changé de cap après la parution d'un ISM des services américains moins bon que prévu, ce qui alimente les espoirs d'une politique accommodante de la Fed.

RECHUTE SOUS LES 40

Malgré un rebond, le pétrole se maintient difficilement au-dessus des 40$. L’industrie pétrolière déjà en difficulté devrait continuer d’en pâtir. "Certains analystes pensent que la période de prix du pétrole bas va être longue, comme dans le passé de 1960 à 1973, puis de 1986 à 1998", relatent les experts de Natixis

LA PHRASE DU JOUR

"Aujourd'hui, il n'y a aucune raison de prévoir une croissance pour 2017 supérieure à ce que nous anticipions jusqu'à présent, à savoir 1,5 %". Signé François Hollande. Sans blague ?

LE DÉBAT DE LA RENTRÉE

Le prélèvement à la source. Vieux serpent de mer, le projet de réforme du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, qui devrait s’appliquer à partir du 1er janvier 2018, a finalement été officialisé à l’occasion du dernier conseil des ministres, mercredi 3 août. Le dispositif doit être inscrit dans le projet de loi de finances pour 2017 présenté à l’automne. Vous avez des questions sur le prélèvement à la source ? Retrouvez notre article sur ce thème.

PLONGEON RÉEL

La monnaie virtuelle Bitcoin traverse une mauvaise passe à la suite du vol de 53 millions d’euros sur une plate-forme d’échange. Le plongeon est bien réel puisque à l’ouverture, la monnaie électronique était à 607,37 dollars, puis elle est passée à 560,16 dollars, et elle a fini à 480 dollars.

Publicité