Les habitués du paiement en espèces vont devoir se limiter. Un décret prévoit l’interdiction de payer au-delà de 1000 euros en liquide à partir de septembre.  

Les liasses dans les poches pour payer en liquide dans les commerces, c’est fini. Un décret publié dans le Journal officiel il y a quelques jours prévoit l’interdiction de payer en espèces au-delà de 1000 euros, et cela à compter du 1er septembre.

Un texte de loi précise en effet que "ne peut être effectué en espèces ou au moyen de monnaie électronique le paiement d'une dette supérieure à un montant fixé par décret, tenant compte du lieu du domicile fiscal du débiteur et de la finalité professionnelle ou non de l'opération".

Eviter le blanchiment d’argent

Cette mesure désirée par le gouvernement vise notamment à éviter le blanchiment d’argent. "L'objectif de cette mesure est de limiter la part des transactions anonymes dans l'économie qui peuvent correspondre à des actions de fraude, de blanchiment, voire de financement du terrorisme", a indiqué le ministère de l’Economie, cité par Le Figaro. "Nous avons besoin de pouvoir tracer les opérations suspectes très en amont. Il faut resserrer les mailles du filet", a précisé Michel Sapin.

Publicité
Si cette règle, qui concerne les consommateurs, les entreprises et les commerçants, n’est pas respectée, une amende de 5% du montant de la transaction pourra être délivrée par les autorités. Ce qui peut coûter cher.

En vidéo sur le même thème : Le paiement digital pour demain ?