Merkel obtient un accord

Il aura fallu plus de quatre mois pour qu’un gouvernement puisse se former suite aux élections législatives. Une éternité pour l’Allemagne du consensus. Toute la presse titre ce matin sur le fait qu'Angela Merkel a payé le prix fort pour obtenir cet accord. Ce n’est pas tout à fait vrai.

LE PRIX FORT ?

Angela Merkel a dû lâcher des ministères clés. En plus du ministère des Affaires étrangères et du Travail, elle a dû donner au SPD le très stratégique ministère des Finances. Le CSU, l'allié du CDU de Merkel, a lui obtenu le portefeuille clé de l'intérieur. Merkel a dû également faire des concessions au plan social. Mais le résultat est là. C'est Merkel qui reprend la tête de l'Allemagne. Pour la 4ème fois. ET ça c'est une victoire ??

UNE EXCELLENTE NOUVELLE POUR L'EUROPE ET LA FRANCE

Cette coalition allemande est une excellente nouvelle pour l'Europe. Pour deux raisons. D'une part le SPD a imposé un programme radicalement pro-Européen et a fait de l'Europe une priorité. D'autre part, Angela Merkel n'a pas grand-chose à faire au plan économique intérieur, tant la situation économique est florissante, elle va donc faire de son quatrième mandat un mandat européen et vouloir laisser une trace dans l'histoire sur ce thème. Une aubaine pour Macron. Lucky Mac…

5EME JOUR DE BAISSE POUR LE PÉTROLE

On se demandait jusqu'à quand la hausse continuerait. On a eu une remontée spectaculaire, avec des cours qui ont plus que doublé, du fait des quotas de l'OPEP et de la Russie, de la volonté farouche de l'Arabie saoudite de stabiliser les marchés et du fait de la demande en hausse grâce à la croissance économique mondiale. Le pétrole a touché les 70 dollars. Contre toutes les attentes et contre toutes les prévisions. Contre toutes les prévisions car la variable d'ajustement devait être la production de pétrole de schiste américain.

LA PRÉPONDÉRANCE DES ÉTATS UNIS

Et c'est justement le pétrole américain qui a provoqué la baisse. On a appris que la production de pétrole américaine avait atteint un niveau record la semaine dernière. 10.25 millions de barils. Du jamais vu. On a également appris que les stocks américains étaient à un niveau plus élevé qu'anticipé. On sait qu'au-dessus d'un certain cours, difficile à déterminer, car on parle aussi bien de 30 dollars que de 60 dollars, le pétrole de schiste américain devient rentable et les producteurs semblent avoir profité de la hausse récente pour accélérer leur production de façon significative. Rappelons que les États-Unis produisent plus de pétrole que l'Arabie saoudite.

ON SE LANCE (ENCORE) DES FLEURS

On vous avait conseillé de prendre une position spéculative à la baisse sur le pétrole il y a quelques semaines. On a un peu souffert quand le WTI est remonté à 66 usd mais ce matin il cote 61.6 usd et le turbo est en hausse de 12%. Ça peut aller encore plus bas mais on conseille quand même d'être raisonnable et de prendre les profits. Vous voulez d'autres conseils ? Bénéficiez de nos conseils boursiers gratuitement pendant 1 mois.

J'AIME LA COUR DES COMPTES

Car elle dit toujours la vérité et dénonce tous les excès, les dérapages et la gabegie. Elle met en doute la stratégie budgétaire du gouvernement Macron. « Trop de fragilités » dans les finances publiques selon le Rapport. Pour la Cour des Comptes, l'amélioration du déficit est uniquement due à l'augmentation des recettes du fait de la reprise économique. Il n'y a pas d'effort, du tout, de réduction de la dépense publique. Et les économies promises pour 2018 seraient loin d'être garanties… Vlan.

ON NE PARLE

Que de la volatilité sur les marchés depuis une semaine. Et des fameux placements à la baisse de la volatilité qui ont provoqué les exagérations de marché depuis une semaine, tant à la baisse qu'à la hausse. Mais derrière cet écran de fumée, il y a un vrai sujet : l'inflation et la hausse des taux d'intérêt. C'est évidemment ce qu'il faudra suivre de près en 2018. Je vous le répéterai et répéterai encore.

VOTRE ARGENT DU JOUR

Le gouvernement réfléchit toujours à orienter l'épargne vers les placements "productifs", les actions donc. Avec à l'étude la création d'un PEA pour les jeunes, accessible à partir de 16 ans et plafonné à 25000 euros, et la création dans l'assurance-vie d'un fonds euros "bonifié", qui offrirait un surcroît de rémunération en récompensant la détention au-delà d'un certain nombre d'années. Bon, on dépoussière des vieux dossiers. Est-ce que quelqu'un peut venir avec des idées neuves ?

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Pause du coté des marchés américains, la tension sur les marchés obligataires a réduit les espoirs de rebond de la place new-yorkaise. Le 10 ans américain s'est tendu à 2,85% pour revenir sur ses plus hauts de plus de quatre ans alors que le Congrès entend augmenter le budget fédéral de près de 300 milliards de dollars sur 2 ans. Ainsi, le Dow Jones a terminé en baisse de 0,08%, le S&P a cédé pour sa part 0,05% et le Nasdaq a rendu 0,9% mais préserve les 7.000 points. Le dollar s'est renforcé face à ses contreparties dont l'euro, qui retombe sur des plus bas d'un mois et demi, sous les 1,23 dollar.

LE TTSO DU JOUR

Un sujet qui compte : Le big data au service de la médecine. Aujourd'hui, plus de 400 millions de personnes dans le monde souffrent de diabète. Si la connaissance de cette maladie progresse à grands pas, la médecine peine encore à cerner les facteurs liés à l'apparition de complications. Soutenue par le AXA Research Fund, le Pr. Colhoun (University of Edinburgh) travaille sur la prédiction des risques pour les diabétiques, en s'appuyant sur des milliers de données fournies par les dossiers médicaux ou les wearable devices (montres connectées,..) des patients. L'objectif ? Mettre en place une médecine de précision pour chaque patient en anticipant au plus tôt les risques de complication. Le big data au service de la médecine de demain : un sujet qui compte. N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici.

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Ça nous manquait. Une bonne vieille grève. À l'ancienne. Le 22 mars les principaux syndicats de fonctionnaires appellent à une grève nationale. On reprend les bonnes habitudes.

ON S'EN FOUT ?

Selon l'INSEE, la part des 18-29 ans habitant chez leurs parents a encore augmenté depuis 2000 à 46% ; 45% des jeunes de 18 à 35 ans envisagent la crémation pour leurs obsèques, sympa d'y penser si tôt ; Uber a perdu des milliers de chauffeurs en France du fait de l'application de la nouvelle loi au 1er janvier, vous allez devoir attendre plus longtemps, surtout si il neige ; La cata du jour : le déficit commercial français se prend encore une claque avec un déficit de plus de 62 milliards d'euros en 2018 ; Macron a tenu bon en Corse sans céder aux pressions, bonne surprise ; On aura la 5G en 2020, ah….

VOILÀ C'EST TOUT. BONNE JOURNÉE. MAY THE FORCE BE WITH YOU.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet