Ce jeudi, Manuel Valls doit se rendre à Lille pour le congrès de l'Association des Communautés de France. Apparemment surbookée, Martine Aubry, n'aura pas le temps d'accueillir le Premier ministre.

Martine Aubry sait faire parler d’elle. Alors que Manuel Valls va participer au congrès de l’Association des Communautés de France qui se tiendra ce jeudi à Lille, le cabinet de la maire a décliné la proposition de rencontre entre les deux ténors du PS. Selon les premières explications rapportées par Libération, Martine Aubry aurait une journée déjà bien chargée.

Entre conseil de surveillance du centre hospitalier régional universitaire qu'elle préside, pose de la première pierre d’un nouvel hôpital, visite d’un centre IRM avec la ministre des Affaires sociales et de la Santé et un vernissage qui attend la maire en fin de journée, Martine Aubry serait dans l’incapacité de dégager un peu de temps pour accueillir le Premier ministre. Les deux socialistes se seraient donc mis d’accord pour se voir "un autre jour" relate Libération.

 À lire aussi - Après deux ans de calme, Martine Aubry ressort les flingues

Martine Aubry, un soutien relatif du gouvernement

On ne compte plus le nombre de petites piques que les deux protagonistes s’envoient régulièrement par médias interposés. Ce vendredi, lors d’une conférence de presse, la maire de Lille n’avait pas caché son mécontentement vis-à-vis du gouvernement, prédisant même une "catastrophe sociale" pour "cet hiver" suite aux baisses des dotations de l’État pour les collectivités publiques.

Publicité
Un mois plus tôt, Martine Aubry avait réclamé une "inflexion" de la ligne économique avant d'apporter de manière indirecte son soutien aux députés frondeurs lors du vote de confiance, rappelle à ce titre Libération.

vidéo sur le même thème - Martine Aubry fait sa rentrée