Macron est un mauvais trader

Faire du trading est un métier. De professionnels. Or Emmanuel Macron est peut-être un bon banquier d'affaires, un bon ministre de l'Économie pour le secteur des autocars, mais c'est un très mauvais trader ; or il a fait un coup de trading avec notre argent et a perdu plus d'un milliard d'euros. Une des conséquences multiples de l'affaire Volkswagen.

VW NOUS COÛTE UNE FORTUNE

L’affaire Volkswagen a des répercussions pour l’État français. Et plus particulièrement pour nous les contribuables. L’affaire Volkswagen nous coûte plus d’un milliard d’euros. Directement. Car l’action Renault a perdu près de 25% en quelques semaines. Jusque-là rien d’étonnant. L’État est actionnaire de Renault à hauteur de 20%. Quand le cours monte, nous gagnons de l’argent ; quand il baisse, nous en perdons. Non, ce qui est anormal et même scandaleux, c’est que notre ministre de l’Économie a fait un coup de trading en avril. Vous vous souvenez sûrement. À la veille de l’assemblée générale de Renault il avait acheté près de 5% d’actions Renault pour pouvoir peser sur les votes.

MANIPULATION HASARDEUSE

L’idée était de s’assurer que la loi Florange ne serait pas bloquée. La loi Florange est celle qui permet aux actionnaires historiques de bénéficier de droits de vote doubles. Ce qu’avait fait l’État avait été très critiqué. Acheter des titres la veille d’une assemblée générale pour peser sur les décisions, c’est une technique utilisée par des fonds spéculatifs ou des fonds activistes très hostiles. Si un fonds avait osé faire ça, le gouvernement aurait sûrement hurlé aux ignobles financiers. Mais Macron nous avait dit de ne pas nous inquiéter. Sa bonne idée consistait à acheter les actions quelques jours avant l’AG et de les revendre quelques jours après. On appelle ça en langage de trading un aller-retour rapide ou pire un petit coup rapide.

DÉRAPAGE

Mais rien ne s’est passé comme prévu. D’abord l’été a été meurtrier avec une baisse de plus de 15%. Et l’affaire Volkswagen a apporté le coup de grâce. Toujours en langage de trading, l’Etat, donc vous et moi, sommes collés. Nous sommes collés avec ces 5% d'actions achetées par flibusterie et qui ont perdu un quart de leur valeur. Nul doute que Macron a été un bon banquier d’affaires, un bon ministre de l'Économie aussi pour l’industrie des autocars mais c’est un très très mauvais trader. Et le problème c’est qu’il fait du trading avec notre argent.

VOLKSWAGEN TOUJOURS

C'est Bosch, l'équipementier allemand qui aurait livré les logiciels de trucage mais la firme se défend en déclarant qu'elle aurait averti VW que l'installation de ces logiciels était illégale... Elle les a vendus en pensant que VW allait tapisser les murs avec ?

POUTINE EST NOTRE AMI

La beauté de la géopolitique. Il y a quelques mois, Poutine était l'ennemi à abattre. Il avait osé piquer une partie du territoire de notre allié Ukrainien. On se demandait même si on n'allait pas partir à la guerre pour l'Ukraine comme en 14 pour les Balkans. Et pour le punir, nous avons perdu une fortune en refusant de lui livrer les Mistral. Mais tout ça c'est du passé. Poutine s'est rendu incontournable en Syrie. Et il se présente comme le rempart contre Daech. ET selon la règle bien connue de l'ennemi de notre ennemi, le voilà redevenu notre ami. Les hôteliers et les restaurateurs de Courchevel vont peut-être sauver la saison 2015/2016.

QUE CONSEILLER A VOS ENFANTS POUR LEUR AVENIR ?

C'est simple. Il faut leur dire : "Il faut que tu deviennes Hanouna". Bolloré a révélé qu'il payait Hanouna 250 millions d'euros, 50 millions d'euros par an sur 5 ans. La moitié de la totalité du budget de D8. Impressionnant.

LE TITRE DU JOUR

Dans Les Échos. "Avis de gros grain sur le riz de Camargue". No comment.

SALAUDS !

C'est passé relativement inaperçu. Pas la nouvelle elle-même, celle de la déclaration d'impôts en ligne bientôt obligatoire. C'est plutôt une bonne décision d'ailleurs car source d'économies. Non, ce qui n'a pas l'air d'avoir dérangé, c'est qu'on oblige dans un premier temps les ménages dits "aisés" à se soumettre à cette obligation. Avec le chiffre du président : les fameux 4000 euros par mois à partir desquels on est riche. Voilà, une fois de plus, les salauds qui gagnent plus de 50000 euros par an, et qui d'ailleurs paient une écrasante majorité des impôts, sont mis à l'index... Bien fait pour la gueule de ces salauds de riches.

LES COPAINS D'ABORD

La caste politico-financière se mobilise pour sauver la candidature de Sir Villeroy de Galhau à la tête de la Banque de France. Ce sont les anciens patrons de la Banque de France qui sont venus ce week-end au secours de leur copain en expliquant qu'avoir été numéro 2 de la BNP ne posait pas de problème de conflit d'intérêts...

ÉTONNANT

En 2065, selon le FT, les Asiatiques auront dépassé les Hispaniques aux États-Unis et totaliseront ensemble 36% de la population américaine contre 26% aujourd'hui. Aux États-Unis, il y a des statistiques ethniques et ça ne dérange personne. Mais pas d'amalgame.

LE CHEMIN DE L’INDÉPENDANCE

Les Catalans ont donné la majorité au parti indépendantiste. Ils ne s'agissait certes que d'élections régionales et aucun texte ne prévoit que ces élections débouchent sur un quelconque processus d'indépendance, mais Madrid va avoir du mal à contenir l'élan indépendantiste.

SAVEZ-VOUS CE QUE DEVIENNENT LES MIGRANTS ?

Ils ont disparu des JT et des journaux. On est déjà passé à un autre sujet.Le bel élan de solidarité aura duré autant que l'esprit du 11 janvier à l'ère du zapping.

PAUVRE CHARLIE

Pelloux et Luz vont quitter Charlie Hebdo. Le journal n'est plus que l'ombre de lui-même. Les terroristes et l'argent sont parvenus à détruire le journal.C'est très triste.

VOILÀ C'EST TOUTBONNE JOURNÉEMAY THE FORCE BE WITH YOU

Edito publié sur MonFinancier.com le 28/09/2015.