Le gouvernement a finalement décidé ce mercredi de ne pas suivre les recommandations de la Banque de France laquelle voulait abaisser le taux du livret A à 1%. Ce dernier est donc maintenu à 1,25%.

©AFP

Rien ne change. "Le taux du Livret A est maintenu à 1,25%", a annoncé ce mercredi au micro de Radio Classique et LCI, Pierre Moscovici, le ministre de l’Economie. Le gouvernement a ainsi décidé d’aller à l’encontre de la proposition du gouverneur de la Banque de France. Christian Noyer souhaitait abaisser ce taux à 1%. Prenant en compte les taux du marché monétaire et l’indice des prix hors tabac (0,6% de glissement annuel à fin décembre), la formule de calcul prévoyait en effet qu’il soit abaissé de 0,50 point, à 0,75%.

Moscovici veut préserver "le pouvoir d’achat de l’épargne populaire"Assurant  s’être entretenu à "plusieurs reprises" avec le gouverneur de la Banque de France et avoir pris cette décision "en pleine concertation" avec ce dernier, Pierre Moscovici s’est justifié en invoquant sa volonté de préserver "le pouvoir d’achat de l’épargne populaire". Le ministre a poursuivi en soulignant que son choix avait également été motivé par les prévisions selon lesquelles l’inflation devrait légèrement remonter dans les mois à venir.

Publicité
Le taux du livret A a été ramené à 1,25%, un niveau historiquement bas, lors de sa dernière révision semestrielle, le 1er août 2013. Et alors que les Français ont depuis les 3 derniers mois déjà retiré 4 milliards d'euros de leurs livrets, et en avaient déjà retiré beaucoup juste avant le mois d'août dernier, sans doute le gouvernement espère atténuer cette tendance avec la toute récente annonce de Pierre Moscovici.
Publicité