Ce jeudi 1er août marque plusieurs changements concernant le taux du livret A ainsi que le prix du gaz et de l’électricité. Augmentation, diminution, découvrez le détail de tout ce qui change.

En somme,  ce sont de mauvaises nouvelles pour votre portefeuille. Plusieurs changements s’opèrent en effet ce jeudi 1er août. Et si le prix du gaz doit certes baisser, cette bonne nouvelle est aussitôt doublée par la baisse du taux du Livret A et l’augmentation des tarifs d’EDF.

Tarifs EDF : augmentation de 5% en moyenne EDF prévoit ainsi une hausse moyenne de 5% de ses tarifs, soit la plus forte augmentation qu’il ait jamais pratiquée depuis 10 ans. Celle-ci sera par ailleurs suivie d’une autre augmentation de même ampleur le 1er août de l’année prochaine.  Cette hausse des prix serait notamment due aux dépenses d’EDF pour l’entretien du parc nucléaire français. A noter : les particuliers qui ont des contrats dits de petite puissance devraient, quant à eux, subir une augmentation des tarifs EDF plus faible. D’autre part, conformément à ce qu’avait annoncé Philippe Martin, le ministère de l’Ecologie en juillet, certains de ces particuliers pourraient même voir leur facture baisser et ce, grâce à une baisse du prix de leur abonnement.

Tarifs GDF Suez : diminution de 0,45% en moyenneMais si EDF augmente ses prix, GDF Suez a, lui, prévu une baisse de ses tarifs réglementés. Ceux-ci devraient en effet diminuer de 0,45% en moyenne. Ainsi, les prix auront reculé de près de 2% depuis le mois de février dernier. Une bonne nouvelle qui devrait concerner plus de 8 millions de foyers et ce, à hauteur d’une baisse comprise entre 0,1% et 0,3%.

Publicité
Taux du Livret A : il passe à 1,25%Le Livret A est désormais moins rémunérateur. Le placement préféré des Français ne rapportera désormais plus que 1,25% contre 1,75% auparavant. Celui-ci arrive ainsi à son plancher historique de rémunération. Loin d’être épargnés, le Livret de développement durable (LDD), le Livret d’épargne populaire (LEP) et le Compte épargne logement (CEL) voient également leurs taux revus à la baisse. Ceux-ci passent respectivement à 1,25%, 1,75% et 0,75%.