Les taux remontent en Europe

Les taux en Europe ont rebondi. Et ce qui est intéressant dans ce qui s’est passé mercredi, c’est que tous les taux européens ou presque ont progressé. Les taux des pays à problème comme l’Italie bien sûr avec un retour aux niveaux qu’on avait connu la semaine dernière, mais aussi les taux français et les taux allemands.

DES DÉCLARATIONS SUR LA BCE

À l'origine de ce rebond, des déclarations. Celle du chef économiste de la BCE et celle du président de la Bundesbank qui ont indiqué que l'économie de la zone euro était solide et que l'inflation se rapprochait de l'objectif des 2% de la Banque centrale européenne. Il n'en fallait pas plus pour que les investisseurs traduisent cela par la volonté de la BCE de réduire son programme d'injection de liquidités.

LE DILEMME DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

Est-ce que la Banque centrale européenne ne prend pas un risque ? La position de la BCE est très inconfortable. Aux États-Unis, c'est plus simple. Tous les voyants sont au vert. La FED doit donc monter ses taux. Elle n'a pas le choix. En Europe, la BCE doit prendre en compte deux facteurs. L'économie. Certes l'économie de la zone euro va mieux mais on connaît depuis quelques semaines un petit ralentissement. La situation politique ensuite. Avec l'Italie bien sûr, mais aussi l'Espagne. Et la situation politique est un facteur important d'incertitude qui pourrait freiner encore plus le rebond de l'économie et l'atteinte de l'objectif d'inflation.

OÙ VA L'EURO ?

Conséquence des déclarations d'hier, l'euro a rebondi. Je plains les traders sur l'euro et les entreprises qui doivent prendre des décisions de couverture sur le change. La parité euro/dollar défie en permanence toutes les prévisions. L'euro a fortement baissé sur la crise italienne. Hier les perspectives de remontée progressive des taux d'intérêt l'ont ramené vers les 1.18 dollar. Mais on sent que cette reprise est fragile. On en saura plus la semaine prochaine avec la réunion de la Banque centrale européenne mais il est certain qu'on va entrer dans une nouvelle période de turbulences pour les taux européens et pour l'euro.

L'EUROPE TENTE DE JOUER AUX DURS

L'ambiance va être chaude au G7 qui démarre ce vendredi au Canada. Merkel a déjà prévenu qu'il n'y aura pas de compromis de façade et la France qu'il n'y aura pas de communiqué commun à l'issue du sommet. La colère gronde après les décisions de Trump sur les taxes à l'importation. En attendant l'Europe va taxer 2.8 milliards d'euros d'importations américaines. Pas sûr que ça inquiète beaucoup un Donald Trump qui ne doute de rien.

PAUVRE THERESA MAY

On a un peu oublié le Brexit depuis quelques semaines. Personne n'en parle. Mais Theresa May elle, se débat tous les jours avec son propre camp pour tenter de négocier un deal honorable avec l'Europe. C'est maintenant son secrétaire au Brexit lui-même, qui pourrait démissionner aujourd'hui : il n'est pas d'accord avec May sur le sujet de l'Irlande.

UN GOUVERNEMENT TRÈS PRO-EUROPÉEN

L'Espagne n'est pas l'Italie. Le Socialiste Pedro Sanchez a constitué un gouvernement très fortement pro-européen. Le seul problème c'est qu'on ne sait pas combien de temps ce gouvernement va tenir et ce qui se passera en cas d'élections anticipées.

DU COTÉ DES MARCHÉS

Clôture ferme à Wall Street sur fond d'apaisement des relations commerciales entre les États-Unis. Le Dow Jones s'affiche en forte hausse de 1,40% à 25146,39 points, le S&P 500 s'est apprécié de 0,86% à 2772 points tandis que le Nasdaq s'est adjugé 0,60% à 7210 points. L'euro reste ferme face au dollar, de retour sur les 1,18 dollar. Les investisseurs prennent pour acquis la fin progressive du programme de rachats d'actifs. Il a ajouté que l'objectif d'inflation était en bonne voie d'être atteint. Du côté des cours du pétrole, ceux-ci rebondissent après avoir été sous pression dans le sillage de l'annonce d'une hausse surprise des stocks américains. Le WTI est sur les 65 dollars et le Brent progresse au contact des 76 dollars. Pour ceux qui s'intéressent aux stratégies de trading : ne manquez pas demain à 13h30, notre webinaire sur le thème "Au coeur d'une stratégie d'investissement en utilisant l'effet de levier" en partenariat avec Commerzbank. Pour s'inscrire, c'est ici.

LE TTSO DE LA SEMAINE

"Stratégie du pire (nouvel épisode)" : L'Iran annonce ce matin qu'il va augmenter sa capacité d'enrichissement d'uranium et que l'Europe ne doit s'attendre à aucune concession en ce qui concerne le programme de missiles balistiques de la République islamique (pourtant un point majeur pour un hypothétique nouveau deal avec l'Iran). La stratégie du pire donc et du pain bénit pour Nétanyahou embarqué dans une tournée européenne (en France aujourd'hui) où il a prévenu qu'il n'aborderait que "deux sujets : l'Iran et l'Iran". Stades d'enrichissement de l'uranium 235 : 3 à 5%, énergie civile (l'Iran ne doit pas dépasser 3,67%), >20% "ouvre la voie" à des applications militaires. Stade nécessaire à une bombe nucléaire : 80 à 99%. N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici.

L'INTERDICTION DU JOUR

C'est aujourd'hui que les députés examinent un texte de loi sur l'interdiction de l'usage du portable à l'école. Pas simple mais nécessaire.

UNE CHAUDE SOIRÉE D'ÉTÉ POUR TOUS LES JEUNES

Vous êtes jeune, l'été arrive, et les occasions de sortir en soirée vont se multiplier. Vous allez recevoir des propositions plus ou moins tentantes, mais certainement pas aussi tentante que celle-ci : MonFinancier vous prépare le jeudi 14 juin une soirée jeunes inoubliable. Une soirée pour poser toutes vos questions à nos experts : comment placer ses premiers salaires ? Faut-il acquérir sa résidence principale ? Comment profiter au mieux du levier du crédit et des taux historiquement bas ? Et surtout assister à une conférence consacrée aux enjeux patrimoniaux des 25-40 ans. Vous vous trouvez mal accompagné dans la gestion de votre épargne, soit par les robots des applis ou plateformes de banques en ligne, soit par un conseiller bancaire dépassé par les enjeux des jeunes d'aujourd'hui ? Venez, mais ne venez pas seul ! Invitez vos amis, conjoint, frères et soeurs, et passons tous ensemble une soirée riche et conviviale. Je m'inscris à la soirée jeunes du 14 juin.

LA NON NOUVELLE DU JOUR

Nouvelle journée de grève à la SNCF ce jeudi. La 27ème.

NO COMMENT

Les députés se plaignent et sont "surmenés" par le rythme des réformes et le nombre de projets de loi.

ON S'EN FOUT ?

Les hommes les plus riches dans l'histoire de l'humanité : César avec 4600 milliards de dollars, le Roi Salomon avec 2200, Gengis Kahn avec 1100 milliards (Challenges) : encore un effort Monsieur Jeff Bezos ; Le Parlement européen va limiter le coût des appels téléphoniques passés d'un pays à l'autre : on va enfin pouvoir se parler tranquillement ; Orange organise un concours interne d'éloquence : j'espère qu'il sera ouvert au personnel de leurs centres d'appel ; Le bio représente 6.6% de la surface agricole utile en France (Aujourd'hui) : il va falloir que je m'y mette ; Jack Lang conseille à Anne Hidalgo d'aller prendre un cours de propreté à Tokyo : il n'a pas tort ; Bertrand Cantat joue ce jeudi soir au Zénith : j'aurais pu dire "ça va être une grande claque" mais c'est déplacé ; Numéro 23 devient RMC Story.

Edito publié sur MonFinancier.com le 07/06/2018.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet