Une étude de la Fondation Abbé Pierre montre qu'un 1,3 million de Français âgés de plus de 25 ans vivent toujours chez leurs parents. Explications. 

Ils n'ont pas les moyens de quitter le cocon familial. Une étude de la Fondation Abbé Pierre dévoilée samedi montre que 4,5 millions de jeunes vivaient en 2013 encore chez leurs parents ou grands parents, dont 1,3 million sont âgés de plus de 25 ans.

Dans le détail, on découvre grâce à l'étude que 32% de ces jeunes hébergés sont en emploi ou apprentissage rémunéré, ce qui représente près de 1,5 million de personnes. Une proportion qui passe à 55% pour les 25-34 ans. 18% des jeunes baptisés "Tanguy" sont par ailleurs au chômage.

Bas salaires, précarité, exigences des propriétaires... 

Publicité
Et les causes de ce départ tardif du domicile familial sont nombreuses. "Bas salaires, temps partiels subis, précarité des contrats de travail, sont autant d'obstacles pour voir son dossier accepté dans le parc locatif privé où les garanties exigées par les propriétaires sont souvent hors d'atteinte", souligne la Fondation Abbé Pierre, citée par l'AFP

L'étude de la fondation intitulée "La face cachée des Tanguy" fait référence au film d'Etienne Chatilliez, qui traitait avec humour d'un jeune refusant de quitter le domicile parental. 

En vidéo sur le même thème - Crise du mal-logement : "Le prix du logement et les ressources des Français pas en adéquation"

 

mots-clés : Logement, Argent
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet