Crédits d'impôts, redevance audiovisuelle, fiscalité verte mais aussi nouvelles taxes pour financer le RSA et plafonnement des niches fiscales... Voici les nouvelles mesures fiscales d'un budget de crise.

Actuellement : Employer des salariés à domicile donne droit à une réduction ou à un crédit d'impôt correspondant à 50 % des dépenses engagées dans l'année. Le plafond annuel des dépenses qui permettent une réduction ou un crédit est de 12 000 euros, majoré de 1 500 euros par enfant à charge et par membre du foyer fiscal de plus de 65 ans, dans la limite de 15 000 euros.

En 2009 : Pour les revenus perçus en 2008, déclarés en 2009, le plafond de 12 000 euros sera relevé à 15 000 euros la première année d'embauche, si le contribuable crée un emploi ou a recours à un organisme spécialisé. Le plafond pour charges de famille passe dans ce cas à 18 000 euros.

Publicité
Réduction d'impôt ou crédit d'impôt ? Si vous travaillez ou si vous avez été demandeur d'emploi au moins trois mois dans l'année, vous bénéficierez d'un crédit d'impôt. Si vous êtes retraité, ce sera une réduction d'impôt.La différence :  si le montant de votre crédit d'impôt est plus élevé que l'impôt à payer, le fisc vous rembourse la différence ; en revanche, la réduction d'impôt ne peut donner lieu à restitution.

Des questions ? Consultez notre Guide des impôts !

1. Services à domicile : plafond augmenté à 15 000 euros

Publicité