Sauter le portique dans le métro, monter dans le bus sans payer, prendre le train sans billet… Les fraudes subies par la SNCF et la RATP représentent chaque année une petite fortune. Un manque à gagner pour les deux compagnies qui s’élève à 400 millions d’euros.

Si leur nombre reste plutôt stable d’une année sur l’autre, les resquilleurs qui sévissent dans les transports n’en coûtent pas moins chaque année une véritable fortune à la SNCF et à la RATP. Selon les chiffres publiés au Journal Officiel par le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, la fraude représente un manque à gagner de 300 millions d’euros pour la SNCF, et de 100 millions pour la RATP. 

Des chiffres stables malgré les contrôlesDes chiffres qui donnent le tournis, mais qui ne baissent pas, ou peu, malgré les moyens mis en place pour lutter contre ce fléau. La majorité des infractions constatées par les contrôleurs de la SCNF sont des usagers qui voyagent sans ticket ou bénéficient d’une réduction injustifiée, ou encore des titres de  transports non compostés.

Monter dans le bus sans payer est devenu « la norme »Du côté de la RATP, si les fraudes avaient connu une baisse ces dernières années (le manque à gagner était estimé à 40 millions d’euros en 2007), elles sont de nouveau en hausse avec 100 millions d’euros de perte pour 2012, soit les chiffres enregistrés en 2001. Une sorte de retour « à la normale » en quelque sorte. On note tout de même que les fraudeurs seraient plus nombreux dans les transports dits de surface (bus, tramway), où monter dans le bus sans payer serait quasiment devenu « la norme » aujourd’hui.

Publicité
Des moyens renforcésLe ministre des Transports a donc annoncé que les moyens pour lutter contre les contrevenants allaient être renforcés. Les contrôleurs RATP, déjà présents à certains points stratégiques, seront ainsi  mieux épaulés grâce à des partenariats plus nombreux avec les forces de police. Idem à la SNCF, pour qui la facture de cette lutte contre les fraudeurs s’élève chaque année à 95 millions d’euros.
Publicité