Les chiffres économiques chinois sont faux

La croissance chinoise est plus forte que prévue. 6.9% annoncés ce jeudi matin. Mais pas la peine de les étudier. Ils seront faux. Cela fait des années, voire des dizaines d’années qu’on sait que les chiffres chinois sont faux. Totalement bidonnés. Manipulés par le gouvernement ou pas les autorités régionales.

UNE IMAGE DE STABILITÉ

La Chine veut donner depuis quelques années une image de stabilité. Quand l'économie ralentit fortement, elle gonfle un peu les chiffres, quand ça redémarre très fort, elle les sous-estime un peu. L'idée est de rester entre 6.5% et 7% de croissance. On s'en doutait. Mais maintenant on en a la preuve. Trois régions du nord de la Chine ont admis avoir gonflé leurs chiffres pour masquer le ralentissement brutal de l'économie entre 2012 et 2016.

UNE CROISSANCE BEAUCOUP PLUS FORTE

Et donc pour 2017 on en est où ? Le ralentissement de la croissance entre 2012 et 2016 ayant été beaucoup plus violent qu'annoncé, 2017 marque un rebond plus fort qu'annoncé aussi. En fait rien ne correspond à une croissance annoncée légèrement supérieure seulement à 2016. En fait elle est beaucoup plus élevée. Et on le sait car les entreprises le disent, surtout les entreprises étrangères installées en Chine, on le sait aussi parce que les achats de matières premières par la Chine sont en train d'exploser. Il est probable que la croissance chinoise ait été largement inférieure à 6% avant et qu'aujourd'hui elle soit largement supérieure à 7%.

L'IMPORTANCE FONDAMENTALE DE LA CROISSANCE CHINOISE

Est-ce que c'est important finalement d'avoir les chiffres exacts ? C'est fondamental. C'est fondamental car la Chine est un des drivers principaux de l'économie mondiale mais aussi du commerce international. Fondamental aussi car la Chine peut faire basculer dans un sens comme dans l'autre les performances de certains grands groupes internationaux dans des secteurs particulièrement exposés comme le luxe par exemple. Et d'autre part la Chine drive l'évolution de nombreux pays émergents car la croissance chinoise a un impact direct sur le cours des matières premières. Ce qui est passionnant, c'est que si la croissance chinoise est réellement beaucoup plus forte que les chiffres le disent après un passage à vide de quelques années, cela veut peut être dire que le pays est en passe de réussir sa transition d'un pays basé sur les exportations à un pays reposant sur la consommation des ménages. Et ça, ça changerait la face du monde.

NOTRE DAME DES ZAD

J'avais pensé aussi à Notre Dame des Glandes, ça sonnait bien, mais ça n'avait aucun sens. La fin d'un feuilleton de 50 ans. Selon votre camp, vous pouvez dire "Macron a cédé aux zadistes et a manqué de courage" ou "Macron a enfin réglé un problème que les gouvernements précédents n'ont pas voulu régler". Choisissez votre camp. J'ai choisi le mien mais je ne vous le dirai pas.

LE LEADER DU JOUR

Cocorico. Selon Carlos Ghosn, l'ensemble Renauilt-Nissan-Mitsubishi a vendu 10.6 millions de véhicules en 2017 et serait donc le numéro un mondial devant Volkswagen et Toyota. Une place de leader que va évidemment contester Volkswagen.

LE FAYOT DU JOUR

Apple promet qu'il va utiliser 30 milliards de dollars économisés grâce à la réforme fiscale, une part seulement de ses gains fiscaux, pour développer ses activités aux États-Unis... Et s'ils en profitaient aussi pour payer des impôts en Europe ? Apple a également annoncé qu'il allait rapatrier de l'argent stocké à l'étranger et payer 38 milliards d'impôts, du fait de la baisse du taux d'imposition des sociétés.

LES CLAQUES DU JOUR

Le bitcoin qui est passé hier en dessous des 10.000 dollars avant de rebondir ce matin. Goldman Sachs qui a annoncé que les résultats de son ex-département vedette, le département taux d'intérêt et matières premières, ont chuté de 50%.

LE GRAND AMOUR DU JOUR

C'est le grand délire. Les athlètes nord-coréens vont défiler avec les sud-coréens pour les Jeux Olympiques d'hiver. Ils vont même faire équipe commune dans certaines épreuves. On attend avec impatience la réaction tweetesque de Donald Trump.

LE SCOOP DU JOUR

Vous n'allez jamais le croire...Les indices boursiers américains ont inscrit un nouveau record de hausse. Avouez que ça vous surprend.

QUE FAIRE DE SON ÉPARGNE PASSÉ 60 ANS ?

Pour le savoir, réservez vite une place à notre conférence sur les enjeux patrimoniaux des plus de 60 ans, le jeudi 25 janvier à 18h30. Vous n'êtes pas millionnaire à 60 ans (loin de là même...)? Rien n'est perdu. Les dernières années de travail avant la retraite peuvent être utilisées à bon escient pour se construire un complément de pension. C'est même primordial alors que les pensions que vous tirerez après des années à trimer et à cotiser seront bien maigres, surtout avec l'État qui tape et continuera à taper sur les retraités. Ne laissez pas votre patrimoine battre en retraite !! (elle est pas mal celle-là, non ?). Je m'inscris à la conférence sur les enjeux patrimoniaux des plus de 60 ans.

LE TTSO DE LA SEMAINE

"Ferez-vous mieux que Donald Trump ?" Ou du moins aussi bien ? La Maison Blanche publie le résultat de Trump au test du MoCA (Montreal Cognitive Assessment, test classique d'évaluation cognitive). Le médecin de la Maison Blanche annonce que le Président a obtenu le score de 30 sur 30 (au-delà de 26 vous êtes considéré comme OK)... il n'émet en revanche aucun commentaire sur le fait que Trump soit le 1er Président à devoir passer ce test pour mettre fin aux rumeurs sur sa santé mentale... Vous voulez passer le test (question du genre, "dessinez une horloge marquant 11h10" ou "comptez en soustrayant 7 à partir de 100") ? C'est ici. (NDLR : la rédac de TTSO l'a fait, on est tous/tes aptes à remplacer Donald) N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici.

DU COTÉ DES MARCHÉS

Clôture ferme à Wall Street, les investisseurs ont bien apprécié la qualité des résultats délivrés par les sociétés américaines ce mercredi. Le Dow Jones termine pour la première fois de son histoire sur les 26.000 points, une semaine à peine après avoir rejoint les 25.000 points. Le S&P 500 gagne 0,94% et le Nasdaq progresse un peu plus de 1% à la clôture. La Bourse de Tokyo quant à elle s'est retournée à la baisse après avoir brièvement franchi le seuil des 24.000 points pour la première fois depuis 1991. Le Nikkei termine en repli de 0,44% à 23.763 points. L'euro s'inscrit en légère hausse face au dollar à 1,221 au lendemain d'un plus haut depuis fin 2014 à 1,2323 dollar.

ON S'EN FOUT ?

Le fisc ne pourra pas utiliser des drones pour contrôler vos propriétés ; Toujours plus loin dans l'électrique avec la Norvège : ils veulent maintenant des avions électriques ; Le PSG a marqué 8 buts contre Dijon ; Ne lisez pas ce livre, il va vous énerver : Les intouchables d'État sur les privilèges des élites de l'État ; Le titre du jour : "La Catalogne n'est pas sortie de l'auberge" dans Aujourd'hui (auberge espagnole, jeu de mots) ; Sortie aujourd'hui du 4ème et dernier tome de la saga de la mystérieuse (ou du mystérieux) Elena Ferrante ; Ne ratez pas la saison 4 de Peaky Blinders sur Arte.

VOILÀ C'EST TOUT. BONNE JOURNÉE. MAY THE FORCE BE WITH YOU.

Edito publié sur MonFinancier.com le 18/01/2018.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet