Une note de la direction du Trésor a donné une estimation du coût des attentats à partir des données collectées sur les attentats de ces trente dernières années.

La Direction générale du Trésor a chiffré le manque à gagner pour la France suite aux attentats de Pairs, vendredi 13 novembre, à 2 milliards d’euros, selon une note que RTL a pu consulter.

Pour arriver à ce résultat, la Direction générale du Trésor a fait une estimation à partir des données collectées sur les attentats de ces trente dernières années. L’organisme rattaché à Bercy prévoit donc un manque à gagner de 2 milliards d’euros, soit environ 0,1 point de PIB, à cause d’une moindre arrivée de touristes, de la baisse de la consommation ou encore des mesures de sécurité allouées à la menace terroriste.

"Il ne s’agit que d’une première estimation"

Cependant, le cabinet du ministre de l’Economie, contacté par le Figaro, tempère ce nombre sorti dans la presse : "Il ne s'agit que d'une première estimation. Il est très difficile de définir des indicateurs pour mesurer l'impact de ce type d'événement exceptionnel. Nous ne commentons donc pas ce montant de 2 milliards, nous produirons des chiffres plus précis dans plusieurs semaines."

Publicité
Reste que ce manque à gagner s’annonce comme un nouveau coup dur pour l’économie française, notamment dans les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie ou de l’aviation qui commençaient à retrouver des couleurs après les attentats de janvier à Paris grâce à un très bel été.

Vidéo sur le même thème : Paris, ville d’insécurité ? Qu’en pense les touristes

mots-clés : Coût, Trésor, Bercy

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet