C'est l'une des revendications du nouveau collectif Nuit Debout, qui se développe depuis quelques jours en France et même en Europe. Mais un tel projet est-il réalisable ?  

Sur le papier, la promesse a de quoi donner envie à de nombreux Français. Le collectif Nuit Debout, né dans la mobilisation contre la loi Travail, se développe de plus en plus depuis quelques jours. Un mouvement informel qui regroupe des Français de toutes catégories sociales, de tous bords et qui envisagent l'avenir économique du pays autrement. 

Parmi les idées énoncées, on trouve notamment la mise en place d'un salaire à vie. Et à en croire un spécialiste, c'est tout à fait possible. Selon, Yannick L'Horty, professeur à l'université de Paris-Est Marne-la-Vallée, interrogé par le magazine Challenges, "donner 10 000 euros par an à chaque Français dès sa naissance est un projet à la fois très social, très libéral et financièrement réalisable".

Fin des dépenses de protection sociale

"Les dépenses de protection sociales pèsent en France plus de 650 milliards d’euros. Avec la même somme, on pourrait distribuer un revenu de 10 000 euros par an à chaque Français. Libre à chacun, ensuite, de l’utiliser comme bon lui semble. L’équilibre des finances publiques continuerait à être garanti par des prélèvements progressifs", explique-t-il. 

Publicité
Cela mettrait fin aux prestations sociales, conditionnées jusqu'à présent aux revenus. Un projet qui ressemble à celui que souhaitait expérimenter la Finlande, également appelé "salaire universel". Celui-ci prend la forme d’une allocation de base de 800 ou 1000 euros environ qui serait versée à tous les citoyens finlandais, et cela sans différence selon l’âge, la situation sociale ou l’état de santé. 

En vidéo sur le même thème - Revenu universel  : la Finlande fait le test 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité