Des syndicats s’insurgent d’une augmentation prévue d’un centime d’euro brut de l’heure pour les salariés français des magasins Primark.   

C’est une "augmentation" qui passe très mal. La direction de l’enseigne Primark a accordé une hausse de salaire à ses employés, notamment d’un magasin de Marseille. Une bonne nouvelle, si ce n'est que l’augmentation annoncée est de 1 centime d'heure de l’heure, brut !

Les syndicats n’ont évidemment pas tardé à régir, dénonçant une hausse "inconcevable et inacceptable". "C'est insensé et indécent pour les salariés. Quand on dit 1 centime d'euro de l'heure, brut, en enlevant les charges sociales, vous voyez ce qui reste ! Sachant que dans cette population de salariés, 70% sont à temps partiel, je ne sais pas si on arrive à atteindre 1 euro dans le mois", explique Serge Nardelli, syndicaliste à la CFDT, interrogé par Europe 1.

Des négociations salariales toujours en cours

De son côté, la direction ne confirme pas ce montant et assure que les négociations salariales se poursuivent toujours. “Les négociations salariales annuelles entre les représentants des syndicats (CFDT et CGT) et la direction de Primark France ont débuté le 30 novembre 2016 et sont toujours ouvertes”, a réagi la société Primark auprès de BFM Business.

Publicité
Avant de préciser : "l’augmentation annuelle du salaire de base n’est pas l’unique forme de rétribution financière possible. D’autres types d’avantages (13ème mois, participation… ndlr) sont proposés par Primark et font l’objet d’une négociation lors de ces discussions”.